Accueil » Dossier » Free Mobile : les détails de l’offre

Free Mobile : les détails de l’offre

1 : Introduction 2 : Les offres 3 : Les communications à l'international 4 : S’abonner : le parcours du combattant 5 : Le financement des mobiles 6 : Les mobiles déjà au catalogue 7 : La réaction des concurrents 8 : Le réseau

Les conditions générales de ventes et d’abonnement

Image 1 : Free Mobile : les détails de l'offreXavier Niel a insisté sur les Conditions générales de vente de ses concurrents qui font des dizaines et des dizaines de pages. Chez Free, elle ne devait faire qu’une seule page.

Certes les Conditions Générales de Ventes font une seule page (écrite en taille de police 9) mais il faut également éplucher les Conditions Générales d’abonnement, aussi sur une page. Enfin, les plus tatillons n’hésiteront pas à se plonger dans les 42 pages de la brochure tarifaire, où tous les prix sont décortiqués. Malgré l’annonce de Xavier Niel, on retrouve le même types de clauses avec certains pièges.

Pour les SMS, l’appellation « illimités » est restreinte à 10 destinataires par envoi. Oubliez donc les SMS du nouvel an à tout votre carnet d’adresse, ou bien les invitations d’anniversaire avec le même message pour tous ses amis. Aucun détail n’est précisé quant à la « pénalité » encourue dans ce cas : limitation ou bien surfacturation ?

– Free interdit également strictement l’utilisation « ininterrompue de type babyphone », comme ce fut le cas à une époque avec les premiers forfaits illimités (Type Millenium SFR). Aucune limite n’est évoquée, Free Mobile ne précise pas s’il coupera automatiquement ou bien si au-delà d’une certaine consommation, cela sera considéré comme du hors-forfait.

L’utilisation dans le cadre d’une clé ou carte 3G est également prohibé. Aucune allusion au mode modem sur tablette n’est expliquée, mais on imagine mal l’opérateur intégrer le mode modem à ses forfaits tout en le limitant pour les tablettes. 

– L’option BlackBerry est proposée à 1€/mois.

– Le renvoi d’appel métropolitains est facturé 0,05€/min.

– La carte SIM sera proposée gratuitement dans le cadre d’une souscription par Internet ou de portabilité de numéro. Dans les autres cas, comme par exemple un abonnement dans une boutique Free, elle sera facturée 10€.

– Par défaut, les frais d’envoi sont de 10€. Mais quid d’une éventuelle livraison dans un relai ? Et si l’utilisateur vient chercher son terminal dans une boutique Free ?

Enfin petit clin d’oeil, l’assistance est également disponible par télécopie, au prix de 1,35€ par appel, + 0,34€/min.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les offres
  3. Les communications à l'international
  4. S’abonner : le parcours du combattant
  5. Le financement des mobiles
  6. Les mobiles déjà au catalogue
  7. La réaction des concurrents
  8. Le réseau
  9. Les conditions générales de ventes et d'abonnement