Accueil » Actualité » Free Mobile réduit à 1 Mb/s l’accès au réseau 3G d’Orange

Free Mobile réduit à 1 Mb/s l’accès au réseau 3G d’Orange

Image 1 : Free Mobile réduit à 1 Mb/s l'accès au réseau 3G d'Orange

On s’y attendait depuis quelques mois déjà, et c’est désormais certain : Free Mobile est en train de réduire drastiquement l’accès au débit du réseau 3G d’Orange. Pas de quoi s’alarmer en revanche, puisque le réseau de Free couvre quand même 85% de la population en 3G.

Cela coule de source : un smartphone en situation de mobilité tente en premier lieu d’accéder au réseau de l’opérateur auquel il est abonné, tantôt en 4G, tantôt en 3G. Mais quand il ne trouve rien, il fait alors appel au réseau des opérateurs concurrents, et en particulier à celui d’Orange. Si le réseau Free Mobile couvre en France 69% de la population en 4G et 85% en 3G, il reste donc quelques cas dans lesquels Free tente d’utiliser le réseau mobile de l’opérateur historique. Pour répondre à la volonté de l’ARCEP, Free avait dû brider en septembre dernier l’accès au réseau d’Orange à 5 Mb/s. Depuis le 1er janvier, cette vitesse est tombée à 1 Mb/s en descendant, et à 448 kb/s en montant. La chute du débit ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin, puisque Free Mobile annonce qu’en 2019, celui-ci sera limité à 768 kb/s en descendant, et à 384 kb/s en montant. Et en 2020, il faudra s’attendre à du 384 kb/s en descendant comme en montant.

Au final, cette restriction ne concerne qu’une très faible quantité de la population, et l’opérateur continue de toute façon à déployer son réseau en France. Free devrait ainsi couvrir à 90% la population en 3G d’ici janvier 2018 (source : ARCEP). Une chute de débit qui ne devrait pas avoir de grosses répercussions sur la qualité du réseau Free Mobile, en somme.