Accueil » Dossier » Freebox Revolution : 13 trucs et astuces ultimes

Freebox Revolution : 13 trucs et astuces ultimes

1 : Un couteau suisse en forme de Freebox 2 : Accéder à la console de gestion 3 : Changer le fond d’écran 4 : Naviguer sur le NAS 5 : Rediriger des ports sur le routeur 6 : Utiliser le guide des programmes 7 : Gérer ses enregistrements 8 : TV sur PC avec VLC 9 : Accéder au mode Debug 10 : SeedBox et Torrents 11 : Les formats reconnus par le Freebox Player 13 : Le hard reboot 14 : Imprimer en réseau avec la Freebox V6

Utiliser Time Machine sur sa Freebox

Les utilisateurs de Mac les plus bidouilleurs vont pouvoir profiter d’une fonction plutôt inédite sur cette Freebox Revolution, puisqu’ils vont découvrir que Time Machine, la fonction de sauvegarde de Mac OS X, est compatible avec le modem de Free

Image 1 : Freebox Revolution : 13 trucs et astuces ultimes

Quelques bidouilles vont toutefois s’imposer, l’installation du système de sauvegarde étant moins simple sur la Freebox que sur les Time Capsule d’Apple. Une ligne de commande s’impose donc dans le terminal de Mac OS X afin de forcer Time Machine à écrire sur un disque dur non prévu à cet effet. La ligne « defaults write com.apple.systempreferences TMShowUnsupportedNetworkVolumes 1 », que vous pouvez copier/coller dans le terminal, devrait donc faire apparaître le disque dur de la Freebox Revolution dans la liste des disques utilisables par Time Machine.

Il va ensuite falloir créer le fichier qui servira aux archives de Time Machine. Une nouvelle ligne de commande, que vous pouvez aussi copier/coller en faisant attention aux paramètres spécifiques à votre ordinateur, le permet : « sudo hdiutil create -size taille -type SPARSEBUNDLE -nospotlight -volname « Nom de la sauvegarde » -fs « Case-sensitive Journaled HFS+ » -verbose ./Nom-du-mac_adresseMAC ». Le paramètre « taille » correspond à la taille de la sauvegarde que vous voulez lui allouer, dans la limite du disque dur de la Freebox. La syntaxe est 70g pour une sauvegarde de 70 Go, par exemple. « Nom de la sauvegarde » correspond au nom identifiant la sauvegarde, vous pouvez lui attribuer le nom de votre souhait. « Nom-du-mac » correspond au nom de votre ordinateur sur le réseau, vous le trouverez dans les préférences système, dans la section « Partage ». Il précède la mention « Les ordinateurs de votre réseau local peuvent accéder à votre ordinateur à l’adresse : » et vous pouvez le copier-coller tel quel. Enfin, le paramètre « AdresseMAC » correspond à l’identifiant de la carte réseau de votre ordinateur. Vous pouvez le trouver dans les préférences systèmes, dans la section « Réseau » en cliquant sur le bouton « Avancé… ». Attention à bien choisir l’adresse du matériel que vous utilisez pour vous connecter au réseau local (Airport ou Ethernet).

 Ladite commande aura ainsi créé un fichier dans votre dossier personne se terminant par l’extension « .sparsebundle ». Il vous suffira de copier ce fichier à la racine du disque dur de la Freebox et de lancer votre première sauvegarde.

Sommaire :

  1. Un couteau suisse en forme de Freebox
  2. Accéder à la console de gestion
  3. Changer le fond d’écran
  4. Naviguer sur le NAS
  5. Rediriger des ports sur le routeur
  6. Utiliser le guide des programmes
  7. Gérer ses enregistrements
  8. TV sur PC avec VLC
  9. Accéder au mode Debug
  10. SeedBox et Torrents
  11. Les formats reconnus par le Freebox Player
  12. Utiliser Time Machine sur sa Freebox
  13. Le hard reboot
  14. Imprimer en réseau avec la Freebox V6