Accueil » Actualité » Google contraint par la justice américaine de lui transmettre les emails stockés à l’étranger

Google contraint par la justice américaine de lui transmettre les emails stockés à l’étranger

Image 1 : Google contraint par la justice américaine de lui transmettre les emails stockés à l’étranger

La justice américaine vient d’obliger Google à lui remettre tous les emails étrangers stockés hors des États-Unis. Le verdict a fait l’effet d’une bombe pour le géant américain qui ne comprend pas la décision du juge. C’est dans le cadre d’une enquête sur les malversations aux Etats-Unis que le FBI demande à consulter les emails Google stockés à l’étranger notamment à Dublin. Afin de permettre au FBI de mener à bien cette enquête, Thomas Rueter, un juge américain de Philadelphie a donc ordonné Google à  partager ses emails étrangers.

Vous le devinez, Google n’a pas accepté le verdict tombé. D’autant plus que dans un dossier similaire concernant Microsoft, la cour d’appel judiciaire avait rendu le jugement totalement inverse. En effet, se pose la question d’atteinte à la vie privée dans une elle pratique. Google craint que ce jugement n’affecte les libertés de ses utilisateurs étrangers. Thomas Rueter, lui, ne considère pas qu’il transgresse les droits de propriété des titulaires des comptes. En effet, pour le juge, il ne s’agit pas d’atteinte à la vie privée tant que ces emails ne sont pas divulgués aux États-Unis.

>>> Lire aussi : Oculus va devoir payer un demi-milliard à ZeniMax

Image 2 : Google contraint par la justice américaine de lui transmettre les emails stockés à l’étranger