Accueil » Actualité » Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface

Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface

Image 1 : Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface

Le nouveau système d’exploitation de Google, qui porte le nom de code Fuchsia, continue de se dévoiler, et montre aujourd’hui quelques morceaux de son interface. Ce nouveau système d’exploitation, qui se destine donc à la fois aux smartphones, aux tablettes et aux ordinateurs, serait le troisième de Google après Android et Chrome OS.

La principale caractéristique de Fuchsia, qui le distingue de ses prédécesseurs Android et Chrome OS, est l’abandon du noyau Linux pour un micro-noyau créé directement par Google et baptisé « Magenta ». Le but pour Google est d’avoir un contrôle plus large sur son système d’exploitation avec l’idée d’avoir des composants plus régulièrement à jour.

Mais les dernières nouveautés concernant ce système sont les premières images de son interface, baptisée « Armadillo », qui nous donnent une idée de ce que nous pouvons en attendre. Les images en question ne viennent pas directement de Google, mais d’utilisateurs qui ont installé la version en cours de développement disponible publiquement sur GitHub, où il est possible de télécharger les sources, de les compiler et d’installer le tout sur un appareil Android.

Image 2 : Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface

Pour l’heure, il n’existe donc pas vraiment de modules fonctionnels, mais le système dispose de suffisamment d’éléments pour donner une idée assez précise de ce que son interface graphique proposera : on y trouve notamment un centre de contrôle accessible depuis l’écran d’accueil, qui permettra comme sur iOS de gérer le WiFi, le Bluetooth, le volume sonore ou encore la luminosité de l’écran, ainsi que quelques fonctions de base comme le mode avion ou le verrouillage de la rotation de l’image.

Plus intéressant, on note une gestion des applications sous forme de vignettes, montrant un aperçu du contenu de l’application. Il est possible d’organiser leur disposition sur l’écran, et en cliquant sur une des vignettes, on ouvre celle-ci en plein écran. L’interface propose ainsi plusieurs modes pour le plein écran, notamment des écrans partagés pour afficher plusieurs applications en même temps, notamment sur tablette. Les smartphones, quant à eux, pourraient bénéficier d’un multitâches représenté par des onglets en haut de l’écran.

Image 3 : Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface

Pour l’instant, Fuchsia, dont le nom n’est qu’un nom de code, n’a pas de date de sortie ni d’usage encore bien précis donné par Google. D’aucun s’attendent à ce que ce nouveau système devienne à terme le remplaçant d’Android, d’autres imaginent qu’il pourrait cohabiter avec ce dernier, par exemple sur différentes gammes de produits. Pour l’instant, Google nous réserve la surprise.

Image 4 : Google Fuchsia, le nouvel OS montre son interface