Accueil » Actualité » Google implante son premier centre de recherche en IA à Pékin

Google implante son premier centre de recherche en IA à Pékin

Image 1 : Google implante son premier centre de recherche en IA à Pékin

Madame Fei-Fei Li, chef scientifique en Intelligence Artificielle et en Apprentissage automatique chez Google, a annoncé aujourd’hui que le premier centre de recherche en Intelligence artificielle de Google implanté en Asie sera basé en Chine. Les raisons d’un tel choix sont évidentes, tant la Chine possède de talents en la matière (43% des publications scientifiques relatives à l’IA sont soumises par des Chinois).

Le nouveau centre Google AI basé à Pékin servira principalement de plateforme communautaire qui accueillera les chercheurs en Intelligence artificielle basique (reconnaissance faciale, traitement d’images et véhicules sans pilote par exemple) et aidera à financer et parrainer des conférences et des ateliers.

Au cours de l’été 2017, le Conseil des affaires de l’État de la République populaire de Chine avait non seulement déclaré vouloir rapidement développer une industrie de l’Intelligence artificielle qui générerait des revenus à hauteur de 150 milliards $, mais aussi vouloir devenir la principale puissance du secteur.

La Chine est un pays très attractif pour les grands acteurs de l’Internet comme Google ou Baidu pour qui la quantité et la fraîcheur des données sont cruciales, le gouvernement n’étant pas très strict en ce qui concerne la collecte, le traitement et l’analyse des (nombreuses) données privées.
Google possède d’autres centres ailleurs dans le monde, à New York, Toronto, Londres et Zurich, et Fei-Fei Li “pense que l’Intelligence Artificielle et ses bénéfices n’ont pas de frontières. Qu’une découverte se fasse dans la Silicon Valley, à Pékin ou ailleurs importe peu, car elle a le potentiel de rendre la vie meilleure pour tous.”