Accueil » Actualité » Google injecte de l’intelligence artificielle dans ses robots

Google injecte de l’intelligence artificielle dans ses robots

Alphabet, maison-mère de Google, annonce son projet Everyday Robot qui vise à construire des robots semi-autonomes dotés d’intelligence artificielle.

Aurez-vous un robot intelligent dans votre cuisine et pour s’occuper de vous durant vos vieux jours, comme l’ont anticipé des films comme I, Robot ou des jeux vidéos comme Detroit: Become Human et The Talos Principle ? Le laboratoire de R&D de Google, Alphabet X, veut se donner comme ambition de rendre cela possible. Son nouveau projet Everyday Robot vise à créer une nouvelle génération de robots qui seront capables d’apprendre seuls à réaliser des tâches simples, sans code préalable.

Image 1 : Google injecte de l'intelligence artificielle dans ses robots

Donnez votre visage à un robot, recevez 115 000 euros

Alphabet X veut rendre ses « robots ménagers » aussi populaires que les ordinateurs

Toute la difficulté aujourd’hui pour les programmeurs de robots est qu’ils doivent coder chacune des instructions de la machine et prévoir toutes les interactions possibles. Alphabet X pense pouvoir contourner ce problème en dotant ses robots de capacités d’apprentissage, ce qui leur permettra de réaliser des tâches sans que des programmeurs humains ne soient obligés d’écrire au préalable une tonne de code à partir de zéro.

Alphabet X teste actuellement ses prototypes avec des tâches simples, comme le tri des déchets dans des décharges et des centres de recyclage. Les robots apprennent à effectuer leur tâche par la pratique (et non à partir d’un code de base) en combinant simulation et apprentissage collaboratif. Hans Peter Brondmo, « Chief Robot Whisperer » d’Alphabet X, imagine à terme pouvoir commercialiser des robots grand public fonctionnant de manière autonome dans les maisons et les bureaux. Il faudra cependant encore des années avant que ces robots soient disponibles.

RoboCop revient au cinema et oublie les films d’origine

Ce n’est pas la première fois que Google parie sur la robotique. En 2013, il avait racheté plusieurs gros acteurs du secteur avant de créer la surprise en abandonnant tout au bout de deux ans. Avec ce projet de robots ménagers, Google semble vouloir repartir sur des bases plus simples et plus sereines. Un projet qui semble s’inscrire en concurrence directe avec Vesta, un projet similaire porté par Amazon qui vise à créer un robot grand public qui serait une version mobile de l’assistant vocal Alexa.

La réalité augmentée permettrait une vision à rayon X en temps réel aux chirurgiens

Source : X Company