Accueil » Actualité » Google : nouvelles rumeurs

Google : nouvelles rumeurs

Le moteur de recherche américain n’en finit plus de passionner les foules, et surfe assez nettement sur la vague de différentes rumeurs et spéculations à son propos.
Si l’annonce non officielle de la présentation d’un PC Google lors du CES de Las Vegas en ce début d’année, rumeur très vite démentie par Google, n’a pas manqué de faire parler et de faire couler de l’encre, voici que les omniprésentes rumeurs d’un système d’exploitation créé par Google reviennent à la charge.
Bien que la sortie d’un tel produit conforterait une fois de plus la position de Google en fervent concurrent de Microsoft, rien n’est encore officiel et rien n’a été annoncé par le moteur de recherche, qui ne souhaite toujours pas fournir de commentaire…

Quand les rumeurs rendent Google populaire

Il s’agit là d’une information à prendre avec des pincettes, puisqu’il ne s’agit encore que d’une information non confirmée officiellement par Google.
Mais nos confrères anglophones de The Register l’affirment déjà bien haut : Google travaillerait actuellement sur un système d’exploitation à son image et basé sur la distribution Linux Ubuntu.
Il semblerait que ce système soit dans un premier temps utilisé en interne par les employés de Google avant d’être éventuellement distribué au grand public.
L’éditeur marque toutefois de plus en plus son désir de s’implanter sur le marché du logiciel, comme en atteste la présentation lors du CES de son Google Pack, qui regroupe plusieurs logiciels de la marque.

Google à la sauce musicale

Et ce n’est pas fini du côté des rumeurs, puisque certains parlent d’un rapprochement prochain entre Google et Napster, et c’est maintenant le New York Post qui s’y colle.
Une rumeur du même type circule déjà sur la toile, parlant d’un Google Tunes (voir notre actualité : Google vendra-t-il de la musique ?), voici aujourd’hui qu’elle s’amplifie.
Ce rapprochement conduirait à une large alliance entre les deux sociétés, voire tout simplement à un rachat de la plateforme de téléchargement pas l’entreprise de Mountain View.
Google voudrait donc lancer son propre service de téléchargement de musique et passerait par Napster pour assurer sa mise en service.
Napster, de son côté, a assuré ne pas vouloir se faire racheter pour l’instant : “L’entreprise ne cherche pas à se vendre, les dirigeants n’envisagent pas de partir. C’est tout simplement inexact ».

Source : Silicon