Accueil » Actualité » Google Pixel 4 XL : test de l’écran 90 Hz en vidéo

Google Pixel 4 XL : test de l’écran 90 Hz en vidéo

Le Pixel 4 Xl de Google se retrouve une fois de plus dans une vidéo. On peut y voir le smartphone en pleine action dans les jeux vidéo. Un test qui permet de se faire une idée des capacités techniques du fleuron 2019 de Google.

Image 1 : Google Pixel 4 XL : test de l'écran 90 Hz en vidéo

Postée par la chaîne vietnamienne ReLab, cette nouvelle vidéo s’intéresse plus particulièrement à l’aspect jeu vidéo du Pixel 4 XL. Un choix qui n’est pas anodin. Le commentateur indique ainsi que l’écran de ce smartphone offrirait une dalle 90 Hz. C’est un taux de rafraîchissement élevé qui favorise nettement la jouabilité à haute vitesse.

Google Pixel 4 : le mode astrophotographie confirmé ?

Le Pixel 4 XL est taillé pour les jeux vidéo

Equipé vraisemblablement d’un Snapdragon 855 de Qualcomm (et non d’un 855+), le Pixel 4 XL s’accompagnerait de 6 Go de mémoire vive. Des caractéristiques de bon ton pour cette fin d’année 2019. Sans surprise, le test de ReLab se déroule sans accroc. Mis à l’essai sur PUBG, le supposé Pixel 4 Xl ne bronche pas. Le présentateur ajoute que la prise en main est bonne, avec suffisamment de bords pour ne pas toucher l’écran par inadvertance lorsqu’il est tenu à l’horizontale.

Le Pixel 4 XL demeure aussi assez fin et léger. La batterie a sans doute quelque chose à voir là-dedans. Elle serait de 3700 mAh sur ce grand modèle de 6,3 pouces. On gagnerait 270 mAh comparé au Pixel 3 XL. Pas sûr malheureusement que cela soit suffisant pour faire oublier la mauvaise autonomie de ce dernier.

Comparatif : les 10 meilleurs smartphones de 2019

Le lancement des Pixel 4 et Pixel 4 XL est attendue pour la mi-octobre. En attendant, Google ne semble parvenir à couper les vannes car les fuites se multiplient à l’image de ces trois vidéos du Pixel 4 XL apparues hier sur YouTube, montrant l’appareil sous toutes ses coutures. Au coeur de cette débâcle marketing, on trouve le Vietnam, les trois prises en main émanant du pays du Dragon. Une raison à cela, Google a choisi de déplacer la production de ses appareils dans ce pays pour éviter les taxes d’importation depuis la Chine, découlant de la politique menée par Donald Trump.