Accueil » Actualité » Google présente son nouveau programme pour la sécurité européenne

Google présente son nouveau programme pour la sécurité européenne

Afin de lutter contre les nouvelles techniques de piratage d’informations personnelles, Google a annoncé aujourd’hui une subvention de 10 millions de dollars destinée à plusieurs organismes européens.

Image 1 : Google présente son nouveau programme pour la sécurité européenne

Depuis le vote du Règlement Général de la Protection des Données (RGPD), les européens sont de plus en plus conscients de l’importance de bien protéger leurs informations personnelles. Aujourd’hui, le moteur de recherche américain a annoncé une subvention de 10 millions de dollars, répartie entre 29 organisations dans 14 pays. Cela doit leur permettre de financer leur travail de lutte contre le piratage des données personnelles et les failles de sécurité en Europe.

Dans son article publié sur son blog ce matin, Google donne l’exemple de deux organisations. Tout d’abord l’association FARE, qui se spécialise dans la prévention contre la haine, la discrimination et l’homophobie dans le milieu du sport. L’autre, Mama Chat, propose un suivi et un soutien aux femmes qui sont victimes de piratage et de cyber-harcèlement. 

Afin de rassurer les utilisateurs, Google avait aussi ouvert en 2018 un Centre d’ingénierie et de sécurité à Munich. Le directeur du centre avait alors déclaré « Nos équipes travailleront main dans la main avec des spécialistes de la protection de la vie privée, dans les bureaux de Google en Europe et dans le monde ». Ce dispositif de subventions complète donc l’armada de Google en matière de protection des données.

Un modèle de détection prédictive en préparation

Dans cette logique, le moteur de recherche avait aussi créé sa propre société de sécurité, baptisée Chronicle. Le PGD, Astro Teller définit Chronicle comme le système « immunitaire numérique de Google« . Cette société se concentre sur la détection des menaces en analysant les donnés des entreprises partenaires. Enfin, Google avait lancé en 2019 le défi Google Security Challenge, qui récompensait les organisations proposant des solutions pratiques et concrètes afin de lutter au mieux contre le piratage, la haine, l’extrémisme, la pédophilie et le harcèlement.

Le moteur de recherche travaille enfin sur un modèle de protection prédictive, qui alerte directement les usagers lorsque leur mot de passe est utilisé sur une page de phishing. Espérons que l’ensemble de ces mesures permettent au moteur de recherche de redorer son blason, après les nombreuses failles de sécurité qu’il a subi.

Source : BlogGoogle