Accueil » Actualité » Google rapporte avoir également vendu des publicités à des Russes

Google rapporte avoir également vendu des publicités à des Russes

Image 1 : Google rapporte avoir également vendu des publicités à des Russes

Il semblerait que Facebook et Twitter ne soient pas les seuls à avoir vendu des annonces publicitaires à des Russes. Google vient de déclarer avoir repéré que des comptes russes avaient dépensé des milliers de dollars pour acheter de la publicité sur ses différentes plateformes.
Suite à l’ingérence russe pendant l’élection présidentielle américaine, une enquête auprès des médias et des réseaux sociaux a été menée afin d’en savoir plus. Facebook a par exemple livré au Congrès plus de 3000 annonces publicitaires financées par des Russes entre 2015 et 2017.

D’après le Washington Post, Google aurait trouvé des preuves que le gouvernement russe a diffusé une campagne de propagande via de la publicité achetée sur ses plateformes. Cela concernerait aussi bien les publicités achetées sur YouTube que sur Gmail et Google Search.
L’enquête de Google n’est qu’à ses prémices pour l’instant et la compagnie ne peut pas donner davantage de détails. Google doit avant tout faire la différence entre les publicités qui ont été achetées par des sources russes légitimes et les publicités qui ont été achetées pour diffuser de la propagande. Google travaille actuellement avec des chercheurs et d’autres compagnies pour mener de plus profondes investigations.

>>> Lire aussi :Facebook veut recruter 1000 personnes pour contrôler les publicités suspectes