Accueil » Actualité » Google remplacera finalement les Home et Home Mini brickés

Google remplacera finalement les Home et Home Mini brickés

Certaines Google Home et Home Mini étaient rendues inopérantes par une mise à jour. Si Google avait jusqu’alors refusé toute prise en charge hors garantie, elle a aujourd’hui changé d’avis.

Bonne nouvelle pour les malheureux possesseurs de Google Home et Google Home Mini qui ont été affectés par la dernière mise à jour OTA de leur logiciel interne. Google accepte finalement de les remplacer.

Image 1 : Google remplacera finalement les Home et Home Mini brickés

Les Google Home et Home Mini rendus inopérants par la mise à jour seront remplacés

La dernière mise à jour avait transformé certains Google Home et Home Mini en presse-papier laissant certains possesseurs désemparés face à un service client leur refusant toute prise en charge hors garantie. Les témoignages accablants se multipliaient sur les forums de la marque et sur Reddit, les utilisateurs n’ayant pour certains aucun moyen de réinitialiser leur appareil. Pire encore, Google avait même confirmé que c’était bien la mise à jour qui provoquait, dans certains cas, cette défaillance. Aujourd’hui, la firme de Mountain View change son fusil d’épaule et procèdera à leur remplacement.

Elle a ainsi confirmé à nos confrères d’Android Police qu’elle effectuerait le remplacement des appareils concernés : « Nous sommes au courant qu’un petit nombre de Google Home et Google Home Mini sont affectés par un problème qui provoque l’arrêt de leur fonctionnement. Nous disposons d’une correction qui empêchera ce problème à l’avenir et nous la déploierons bientôt. Nous remplaçons les appareils affectés ». Une bonne nouvelle donc.

En réagissant suffisamment tôt, Google se met à l’abri de poursuites judiciaires en action collective qui n’auraient pas manqué d’apparaître, et que la marque aurait à coup sûr perdues, la justice américaine se rangeant très souvent du côté de l’utilisateur lésé. Le doute demeure toutefois pour les possesseurs français de matériel défaillant, les politiques de garantie variant en fonction des pays, il n’est pas impossible que Google France ait un discours différent.

Source : Ubergizmo