Accueil » Actualité » Google voudrait que les robots apprennent comme les bébés

Google voudrait que les robots apprennent comme les bébés

Supersizing Self-supervision: Learning to grasp from 50K Tries and 700 Robot Hours

Les robots sont devenus de plus en plus performants quand il s’agit de percevoir et d’analyser le monde qui les entoure. Leur principale faiblesse réside dans leur capacité à interagir avec l’environnement extérieur. Les tâches aussi faciles qu’ouvrir une porte ou descendre les escaliers leur demandent beaucoup d’efforts. « Leurs capacités d’action et leur dextérité pâlissent en comparaison à celles d’un enfant de deux ans », a expliqué Abhinav Gupta, professeur adjoint de robotique à l’Université Carnegie Mellon.

Google investit massivement en robotique

Gupta a mené une recherche avec son équipe pour résoudre se problème. Son approche consiste à laisser les robots jouer avec des objets physiques afin qu’il connaisse et développe ses capacités, un peu à la manière d’un bébé. « Des études psychologiques ont montré que si les gens ne peuvent pas toucher ce qu’ils voient, leur compréhension visuelle d’une scène est limitée», a expliqué Lerrel Pinto, étudiante en doctorat en robotique dans le groupe de recherche de Gupta.

Le groupe de chercheurs a dévoilé leurs résultats à l’occasion de la Conférence européenne sur la vision par ordinateur l’automne dernier. Il faut dire que Google a été convaincu au point de leur octroyer un financement de 1.5 millions de dollars. Voici une vidéo l’un des méthodes utilisée par ces chercheurs.

Robot Adversaries for Grasp Learning

> > > Lire aussi Professeur Einstein le petit robot qui vous apprend les sciences