Accueil » Actualité » Une habitation gonflable pour voyager dans l’Espace

Une habitation gonflable pour voyager dans l’Espace

Les scientifiques américains pourraient bien avoir trouvé la solution contre le manque de place des astronautes : une habitation gonflable.

Habitation Gonflable Spatiale Sierra Nevada
Dessin du prototype – Sierra Nevada Corp

Quand on réfléchit aux challenges de la conquête spatiale, ce qui vient à l’esprit c’est aller plus loin, réduire les coûts ou encore faire de l’Espace un lieu habitable. Mais on ne pense pas assez à en faire un lieu confortable.

Des fourmis dans les jambes

C’est ce sur quoi la compagnie Sierra Nevada s’est penchée. Et ça paraît logique quand on sait que le responsable des systèmes d’exploration spatiale de Sierra Nevada Corp, Steve Lindsey, y est déjà allé 5 fois. Lui et ses coéquipiers ont probablement fait remonter ce problème critique.

On a déjà les guibolles engourdie après un trajet de 2 heures en voiture, les astronautes, eux, doivent passer parfois des jours à bord d’une navette qui leur laisse à peine s’étirer les jambes. Pour ne pas devenir fous, ils ont besoin de plus d’espace. Le problème est qu’un changement de la taille et du poids d’une navette peut très vite faire échouer le lancement.

Une solution gonflée

C’est pourquoi Sierra Nevada a pensé à un système de cabine gonflable. Celui-ci pourrait facilement rentrer à l’intérieur d’un module comme la Falcon Heavy de SpaceX sans pour autant en faire un Falcon Super Heavy (Super Lourd). Une fois dans le vide spatial, il n’y aurait plus qu’à le gonfler, probablement à l’aide d’une réserve d’air extrêmement compressé.

L’habitat offrirait alors un volume de presque 300 mètres cubes avec ses 8 mètres de diamètre. Cela équivaut tout de même à un tiers de la Station Spatiale Internationale. Et ce, sans avoir à le compléter de multiples modules au fur et à mesure des années.

En route vers Mars !

En dehors de son confort, cette solution a l’avantage d’être adaptable à de multiples missions. Il pourrait autant convenir à un voyage proche de l’orbite terrestre qu’à une sorte de maison sur Mars. Une possibilité qui ne manquera pas de plaire à Elon Musk.

On a donc hâte de voir si ce projet pourra effectivement être déployé dans les diverses missions à venir. Et surtout, s’il permettra vraiment de vivre à la surface de lointaines planètes.