Accueil » Dossier » Hacking : les 15 plus gros piratages de l’histoire

Hacking : les 15 plus gros piratages de l’histoire

1 : Le hacking, toute une histoire 2 : Quelques hackers célèbres 4 : Blue Box, le phreaking se démocratise 5 : Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre 6 : Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone 7 : L'apparition des communications brouillées 8 : La création du premier ver 9 : Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois 10 : Le plus gros casse virtuel 11 : La capture de Mitnick, bataille de hackers 12 : À 16 ans, il infiltre la NASA 13 : Il voulait en savoir plus sur les OVNIS 14 : La rafle du New York Times 15 : DVD Jon, un hacker anti DRM 16 : Le vol du code source de Windows 17 : Un vol à 245 millions pour Dassault 18 : Le hacking aujourd’hui

Le phreaking, la première dérive

John Draper PhreakerAvant même que des informaticiens tentent de s’introduire dans les ordinateurs de l’armée américaine, les geeks avaient bien des ressources pour étonner et se faire connaître. John Draper, mieux connu dans le milieu sous le pseudonyme de Cap’n Crunch, fait partie des premiers pirates.

Un sifflet magique…

C’est à la fin des années 60, en découvrant un sifflet offert en cadeau dans les paquets de céréales Cap’n Crunch, qu’il va commettre ses premiers forfaits. En effet, il s’est tout simplement rendu compte que ces sifflets sont capables d’émettre un son à 2600 Hertz, qui est la fréquence utilisée par les lignes téléphoniques pour signaler qu’une ligne est active. John Draper devient un des premiers utilisateurs de cette technique, qui va rapidement être baptisée « phreaking ».

La méthode utilisée par John Draper est simple : en premier lieu, il compose un numéro de téléphone longue distance. Lorsque la tonalité retentit, il utilise son sifflet pour envoyer un son à la fréquence de 2600 Hertz. Ce son est similaire à celui utilisé par le réseau téléphonique pour signaler l’état d’une ligne. En l’imitant, il fait donc croire à son central téléphonique qu’il a raccroché et que sa ligne est libre, alors que central n’a pas reçu de réel signal correspondant au raccrochage de la ligne.

L’instigateur d’un nouveau mouvement

sifflet draper phreakingLes activités de Draper ont été découvertes après que sa compagnie de téléphone se soit aperçue que d’étranges factures émanaient de son compte. Une enquête a révélé l’affaire, et Draper a été arrêté en 1972. Le procès a été long, puisqu’il s’agissait du premier de l’histoire pour une fraude de ce type, et ce n’est que quatre ans plus tard que Draper a été condamné à deux mois d’emprisonnement.

Ses activités ont donné naissance à tout un mouvement autour du phreaking. On compte par exemple la création d’un groupe de hackers et phreakers baptisé 2600, et beaucoup d’autres personnes qui ont tenté de ne plus payer leurs appels à l’époque…

Sommaire :

  1. Le hacking, toute une histoire
  2. Quelques hackers célèbres
  3. Le phreaking, la première dérive
  4. Blue Box, le phreaking se démocratise
  5. Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre
  6. Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone
  7. L'apparition des communications brouillées
  8. La création du premier ver
  9. Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois
  10. Le plus gros casse virtuel
  11. La capture de Mitnick, bataille de hackers
  12. À 16 ans, il infiltre la NASA
  13. Il voulait en savoir plus sur les OVNIS
  14. La rafle du New York Times
  15. DVD Jon, un hacker anti DRM
  16. Le vol du code source de Windows
  17. Un vol à 245 millions pour Dassault
  18. Le hacking aujourd’hui