Accueil » Dossier » High-tech : ce que veulent les femmes

High-tech : ce que veulent les femmes


Lors du dernier CES de Las Vegas, une conférence était intitulée « Réflexion sur le sexe et l’électronique ». Elle était initiée par une entreprise, Smart Design, dont le but est de conseiller les sociétés à designer leurs produits pour mieux plaire aux femmes. Celles-ci achètent en effet 57 % du high-tech grand public et en influence 90 %. Malgré les analyses des designers entendus à cette conférence (« Le design pour les femmes ne consiste pas seulement à changer la couleur d’un produit »), nous n’avons pas forcément pu le vérifier dans les allées du salon américain.

Image 1 : High-tech : ce que veulent les femmes

Le rose ne suffit pas

Les deux designers présentes à la conférence signalaient que les produits tels que les Zune, RAZR et PS2 roses avaient tout simplement loupé le coche. « Les constructeurs pensent que toutes les femmes sont “girly” et n’aiment que les choses joyeuses. L’esthétique n’est pas qu’un changement de couleur, mais aussi une simplification et une intuitivité des produits. D’ailleurs, même les hommes aiment ce genre de produits quand ils sont modifiés en conséquence. »

Image 2 : High-tech : ce que veulent les femmes

Des valeurs attachantes


Les femmes préfèrent également les produits présentant des valeurs attachantes et pas seulement des données techniques froides que les hommes adorent généralement. À la vue d’un produit high-tech, une femme pense en premier lieu à son interaction au sein son environnement dans son ensemble, tandis qu’un homme s’imaginera l’utiliser lui seul. Un bon exemple de ces valeurs est les imprimantes HP Photosmart. Portables et intuitives, elles permettent aux femmes, souvent les archivistes de la famille, d’imprimer leurs photos n’importe où (cuisine, parc, fête) et pas seulement au bureau. La Wii est une autre réussite dans ce sens puisqu’elle encourage l’interaction sociale.

Image 3 : High-tech : ce que veulent les femmes

Une raison à la technologie


« La technologie semble exister seulement parce qu’elle le peut, pas parce qu’elle est appropriée. » Les femmes sont sensibles à l’idée que le mieux est l’ennemi du bien. C’est pourquoi la caméra Flip a été un vrai succès auprès d’elles. « Le produit réduit la marge d’erreur de par son faible nombre de fonctionnalités. Pourtant les designers qui l’ont créée on du lutter contre l’équipe marketing pour le garder si simple. »

Image 4 : High-tech : ce que veulent les femmes

Des produits vivants


Dans un sens, les femmes veulent tomber amoureuses de leurs appareils. La couleur est une valeur superficielle, mais peut toutefois y jouer. Mais il faut en plus qu’ils soient « magiques, amusants, inattendus, voire même “vivants”. Les suggestions intelligentes de l’enregistreur numérique américain Tivo ou l’application UrbanSpoon sur iPhone en sont de bons exemples, tout comme la “respiration” qu’imite le témoin de veille sur les MacBook. » Dans un autre sens, les aspirateurs robots Roomba amènent une certaine interaction avec le produit. « Nous voulons voir plus de liens émotionnels avec le produit, de cette manière on le chérit et on désire le conserver. » Alors quels sont les produits du CES se rapprochant le plus de ces critères ?

Image 5 : High-tech : ce que veulent les femmes

Kensington : kit mains libres


Ce nouveau kit mains libres Bluetooth ne vise pas spécifiquement les femmes, mais devrait toutefois leur plaire. Lorsque l’on veut recharger un kit Bluetooth classique, on se retrouve finalement avec un long fil qui pend entre son pare-soleil sur lequel est placé le kit et son allume-cigare, dommage pour un kit sans fil ! Ce modèle de Kensington propose tout simplement d’échanger sa batterie pour éviter les fils emmêlés. Simple, mais efficace pour personnaliser trois numéros en mémoire, il suffit de presser le bouton correspondant lorsque l’on est en communication avec le numéro désiré.

Image 6 : High-tech : ce que veulent les femmes

Parrot Minikit Bluetooth


Mais Kensington a un concurrent de poids avec Parrot. Son Minikit est disponible en deux versions, une noire et une autre au design plus attirant. Les femmes craqueront-elles pour autant sur celle-ci ? Rien n’est moins sûr tant la version noire est bien plus réussie que le modèle de Kensington. Bien qu’on ait répété que le design ne faisait pas tout, on peut tout de même se dire que Kensington et Parrot pourraient apprendre beaucoup de choses l’un de l’autre.

Image 7 : High-tech : ce que veulent les femmes

Concept Asus Fold/Unfold


Ce produit n’existe pas encore, mais propose un design qui parlera surement aux femmes. Cet ordinateur portable est directement inspiré par l’origami japonais, il peut ainsi être configuré en plusieurs modes simplement en le pliant ! En position « Flat sharing mode », l’ordinateur est allongé à plat avec deux écrans permettant à deux personnes de travailler ensemble. Fichiers et applications sont ainsi entre les deux écrans. En « Airo mode », l’ergonomie et le confort jouent un grand rôle. Il retrouve un usage traditionnel pour une personne, mais l’angle donné au clavier le rend plus confortable. Les aérations se font aussi plus grandes pour évacuer l’air chaud, de quoi pousser les performances un peu plus loin.

Image 8 : High-tech : ce que veulent les femmes

Casques Audio Technica


Audio-Technica a présenté au CES une nouvelle gamme de caques spécialement conçue pour les femmes. En effet, les formes utilisées par les écouteurs sont spécifiquement faites pour les oreilles et têtes des dames. L’arceau est lui aussi plus étroit et fin pour ne pas se prendre dans les cheveux. De quoi séduire les plus récalcitrantes au port du casque.

Image 9 : High-tech : ce que veulent les femmes

Appareil photo instantané Polaroid


Tout comme les imprimantes HP Photosmart, cet appareil photo Polaroid prend en compte le style de vie de ses utilisateurs. Mais il pousse le concept plus loin en intégrant directement l’imprimante dans l’appareil pour toujours l’avoir avec soi. Une simple modernisation de son vieux concept avec les technologies d’aujourd’hui et notamment son système d’impression sans encre. Il ne reste plus à Polaroid qu’à licencier son brevet pour que Canon ou Nikon puisse l’inclure dans ses appareils de bien meilleure qualité.

Image 10 : High-tech : ce que veulent les femmes

Les sacs Golla


Les sacs et rangements en tout genre ne manquaient vraiment pas durant le CES cette année. Mais Golla s’est démarqué du lot avec sa collection pour les deux sexes. Selon Lisa Westerlund, directrice de la communication de la marque finlandaise, le but de Golla n’est pas d’introduire une ségrégation entre les deux sexes. En Finlande, les métrosexuels n’hésitent pas à s’afficher avec un sac rouge orné de fleurs roses. Le but est ici de seulement guider le consommateur dans l’ensemble de sa collection faite de motifs artistiques et de matériaux inhabituels.

Image 11 : High-tech : ce que veulent les femmes

Housses FoneGear GreenGear


FoneGear est une société connue pour avoir fabriqué des étuis pour téléphone portable à l’image de Harley Davidson ou encore la NFL. Cette année, l’entreprise change son fusil d’épaule et a présenté au CES un mur de housse fabriquée en produits naturels. Si ces modèles ne sont pas à proprement parlé destinés aux femmes, les valeurs qu’ils dégagent peuvent toutefois leur parler : protection de la planète (pour le côté émotionnel) et le look fait main qui rajoute une touche humaine à l’ensemble.

Image 12 : High-tech : ce que veulent les femmes

Housses FoneGear FoneGirl


En plus de sa gamme GreenGear, FoneGear, exposait également sa gamme FoneGirl qui est, elle, spécifiquement conçue pour les femmes. Déjà en vente depuis quelque temps, elle fonctionne très bien en terme de volume de vente. On ne peut donc pas trop en vouloir à la société de vendre ce genre de produit qui ne doit attirer que les filles de moins de 13 ans. Les logos en forme de talon haut et de chatons soulignent ici le manque d’ingéniosité dans le design.

Image 13 : High-tech : ce que veulent les femmes

Pyramat Eco-Desk


On sait qu’utiliser son ordinateur sur ses genoux n’est pas idéal, la chaleur dégagée en contact presque direct avec la peau n’étant pas conseillée. La bonne idée vient donc de Pyramat, avec un accessoire ergonomique fabriqué entièrement à partir de matériaux recyclés. Il se place directement sous le portable pour justement éviter ce genre de désagrément.

Image 14 : High-tech : ce que veulent les femmes

Les supports LCD Barkan


Si les femmes influencent une majorité des achats technologiques, elles doivent aussi le faire pour ceux concernant les télévisions HD. Ces grands écrans sont ainsi souvent montés sur des supports assez moches qui ne rendent pas vraiment service à la décoration d’un salon. Pas certain que les solutions de Barkan règlent vraiment le problème, mais au moins elles tentent d’égayer la vision que l’on peut avoir de l’arrière d’un téléviseur. Ainsi, ces papillons sont originaux, mais également flexibles. Ils permettent ainsi de pencher ou de pivoter le téléviseur.