Accueil » Actualité » HongMeng : Huawei pourrait sortir son OS alternatif en fin d’année

HongMeng : Huawei pourrait sortir son OS alternatif en fin d’année

Image 1 : HongMeng : Huawei pourrait sortir son OS alternatif en fin d'année

Dans l’affaire Trump vs Huawei, tous les regards sont désormais tournés du côté des États-Unis. L’administration américaine a fait un premier pas, mais on attend maintenant que sa décision soit suivie d’effets. Huawei, quant à lui, a récemment renouvelé sa confiance en Android. Bref, on pourrait croire que tout commence à rentrer dans l’ordre. Mais non.

Car ce n’est un secret pour personne : Huawei travaille depuis des années sur un système d’exploitation maison, probablement au cas où les liens seraient rompus avec Google, ou tout simplement pour s’affranchir totalement des licences américaines. Le système d’exploitation, baptisé HongMeng OS, semblait pourtant mis temporairement de côté, comme le rapportions la semaine dernière suite à un entretien avec deux porte-paroles de Huawei France.

Une sortie concomitante avec celle du Mate 30

Pourtant, le système d’exploitation alternatif pourrait débarquer cette année. C’est ce que pense le site Huawei Central, qui affirme que HongMeng OS pourrait être dévoilé à l’automne prochain, probablement en octobre. Pourquoi à cette période ? Tout simplement parce qu’il s’agit du mois choisi par Huawei pour lancer son prochain flahship, le Mate 30.

Selon le même site, des invitations de la part de Huawei ont été lancées, proposant à une poignée d’élus de tester le nouveau système d’exploitation. Le test s’effectuerait sur un nouvel appareil, qui ne serait autre que le Mate 30. En revanche, le nom du système d’exploitation n’apparaîtrait pas encore. Rappelons que Hongmeng OS, ARK OS ou même Kirin OS ne sont pour l’instant que des noms de code désignant le système alternatif de Huawei. Pour l’instant, rien n’a été officialisé de la part du constructeur chinois.

Reste désormais à savoir si l’OS en question sera capable de faire tourner l’intégralité du catalogue Android. Par ailleurs, sera-t-il embarqué dans tous les smartphones au niveau mondial, ou sera-t-il réservé à la Chine dans un premier temps ? Des questions qui trouveront problablement une réponse d’ici la rentrée. Car comme évoqué dans notre interview, « Huawei ne restera pas à rien faire ».

Lire aussi > Votre Huawei bientôt privé d’apps Google ? Passez sous Aptoide !