Accueil » Actualité » HarmonyOS n’est que le système de secours de Huawei

HarmonyOS n’est que le système de secours de Huawei

HarmonyOS, le système d’exploitation Made in Huawei, est maintenant officiel, mais il n’est pas prêt. Les enjeux économiques sont trop importants et la société chinoise ne compte donc pas installer son OS sur ses smartphones, du moins pour l’instant.

Image 1 : HarmonyOS n'est que le système de secours de Huawei

Le PDG de la firme chinoise a présenté son OS il y a quelques jours, mais n’a pas précisé sur quels appareils il serait utilisé. Selon les nouvelles déclarations du vice-président de Huawei, HarmonyOS sur les smartphones, ça ne sera pas pour tout de suite.

>>> Comparatif : les 10 meilleurs smartphones de 2019

Pas de smartphone prévu

Depuis l’annonce du bannissement imposé par le gouvernement américain, Huawei se prépare à toutes les éventualités. La société a profité des sursis accordés par les États-Unis pour travailler sur son propre OS en cas de rupture avec Google. Il y a quelques jours seulement la société officialisait HarmonyOS, son système d’exploitation maison voué à remplacer Android sur ses smartphones.

Pourtant, la société n’a pas l’intention de lancer un smartphone avec ledit système d’exploitation. Au lieu de cela, Huawei a choisi de s’en tenir pour l’instant à Android, pour que tous les appareils existants et futurs restent dans le même écosystème jusqu’à ce que le litige commercial soit réglé. Vincent Yang, vice-président de Huawei, a déclaré hier lors d’une conférence à New York : « Nous voulons maintenir un standard, un écosystème ».

Harmony, l’OS de secours

Le système d’exploitation HarmonyOS de Huawei sert donc pour l’instant de « plan B ». Il ne serait lancé que dans le cas où les États-Unis décideraient d’interdire définitivement à l’entreprise de faire affaire avec des sociétés américaines.

Dans une telle situation, les téléphones Huawei sous Harmony perdraient l’accès à toutes les applications Google populaires telles que Maps et Play Store. De plus, le système Harmony étant encore tout nouveau, il ne prend pour l’instant tout simplement pas en charge les applications.

Des téléphones phares tels que le très attendu Huawei Mate 30 Pro, qui dispose de nombreuses fonctionnalités puissantes, deviendraient alors sans intérêt. Harmony pourrait donc faire ses premiers pas sur d’autres types d’appareils, tels que les téléviseurs, montres ou enceintes connectés.