Accueil » Actualité » Huawei : les téléphones sous EMUI 11 pourront être mis à jour vers Harmony OS 2.0

Huawei : les téléphones sous EMUI 11 pourront être mis à jour vers Harmony OS 2.0

Alors que les utilisateurs se disputent toujours pour savoir quel système d’exploitation est le meilleur entre iOS et Android, Huawei va en introduire un troisième l’année prochaine.

Comme l’a confirmé Huawei par mail à Android Authority, les téléphones compatibles avec la mise à jour EMUI 11 devraient être en mesure d’être facilement mis à jour vers Harmony OS 2.0.

Huawei Mate Xs - Jonas Leupe / Unsplash
Crédit : Huawei Mate Xs – Jonas Leupe / Unsplash

Huawei a présenté hier HarmonyOS 2.0, le concurrent d’Android qui arrivera en 2021 sur ses smartphones. Le fabricant en a également profité pour présenter sa surcouche EMUI 11. Elle sera déployée sur les smartphones les plus récents du fabricant chinois.

Huawei a confirmé à Android Authority que les smartphones sous EMUI 11 seront bien compatibles avec Harmony OS. Dans leur mail de réponse, Huawei écrit « Oui, les appareils utilisant la nouvelle surcouche basée sur EMUI 11 seront à l’avenir éligibles pour une mise à niveau vers Harmony OS. ».

Selon Huawei, la mise à jour entre les deux systèmes d’exploitation pourrait s’effectuer « en un clic » une fois qu’Harmony OS 2.0, ou Hong Meng OS 2.0, sera disponible. En outre, Huawei a annoncé lors de sa conférence qu’Harmony OS serait disponible pour ses appareils équipés de plus de 4 Go de RAM à partir d’octobre 2021. Il sera intéressant de savoir comment cette transition entre les deux systèmes va s’effectuer et comment elle va impacter l’expérience utilisateur.

Huawei est confiant quant au divorce avec Android

Wang Chenglu, président du département « Consumer Business Software » de Huawei avait déclaré pendant la conférence qu’il pense que la déconnexion d’Android fera certainement plus de bien que de mal. Selon lui, « ce n’est qu’une question de temps avant que les terminaux d’EMUI 11 soient entièrement mis à niveau avec Hongmeng OS 2.0. Huawei a déjà remplacé presque tout ce qui se trouve dans Android. De la couche inférieure à la couche d’abstraction, ce à quoi même Google ne s’attendait pas. Une fois que les deux parties auront rempli leur contrat, je pense que Hongmeng OS 2.0 apportera une expérience différente aux consommateurs. ».

Selon l’analyste de TF International Securities, Ming-Chi Kuo, il ne serait pas impossible de voir Huawei quitter le marché des smartphones dans le pire des scénarios. En effet, Huawei croule actuellement sur la pression des États-Unis, qui les empêchent de demander de l’aide aux fabricants tiers. Il est donc pour l’instant très compliqué pour le fabricant de se fournir en composants pour fabriquer ses smartphones.

Source : Androidauthority