Accueil » Actualité » Huawei vs Trump : le constructeur va « ajuster » son planning de sorties

Huawei vs Trump : le constructeur va « ajuster » son planning de sorties

Image 1 : Huawei vs Trump : le constructeur va "ajuster" son planning de sorties

Difficile d’avoir loupé l’information : depuis plusieurs semaines, le fabricant Huawei navigue en pleine tempête. L’administration états-unienne a voté un décret interdisant aux sociétés du pays de commercer avec l’entreprise chinoise. Par conséquent, Huawei pourrait bien se retrouver totalement démuni, notamment en ce qui concerne ses smartphones bardés de technologies américaines. Comment ça ? Un smartphone Huawei privé d’architecture ARM, sans Android et sans applications Google ? Mais comment est-ce possible ?

Si les choses sont loin d’être réglées, l’avenir de Huawei ne s’annonce peut-être pas si morose. Outre-Atlantique, fabricants et éditeurs commencent à taper du poing en soutenant ouvertement Huawei. Afin s’en savoir un peu plus à propos du marché français, nous avons rencontré François Hernandez (vice-président des ventes) et Julien Verdier (responsable des relations presse) sur le site boulonnais de Huawei.

A quand les prochains smartphones Huawei en France ?

Première info, et elle est de taille : le calendrier des sorties de produit « n’est pas chamboulé », mais il faut s’attendre à des « ajustements ». Aucune date de sortie n’est pour l’instant annoncée, et tout le monde retient son souffle jusqu’à septembre, époque à laquelle le Mate X (le téléphone pliable de Huawei) devrait être commercialisé. Et bien qu’aucune information n’ait été lâchée concernant les prochains modèles, le fait que Huawei tienne son planning, avec certes quelques aléas, nous laisse espérer que le Mate 30 pointera bien le bout de son nez d’ici la fin de l’année.

Image 2 : Huawei vs Trump : le constructeur va "ajuster" son planning de sorties
Un concept du Mate 30 imaginé par les designers de Concept Creator.

En outre, la nouvelle gamme de smartphones Nova 5 et de tablettes MediaPad M6 n’est pas à l’ordre du jour en France. Pour mémoire, ces appareils ont été annoncé plus tôt dans la semaine, mais sont actuellement réservés à la Chine. En revanche, lors de notre entretien, il nous a été dit que des variantes des tablettes déjà commercialisées vont arriver.

Enfin, même si l’information ne concerne pas la France, signalons que Huawei s’apprête à lancer son Mate 20 X 5G dans un premier temps en Suisse. Le Mate 20 X est un smartphone de très grande taille, encore plus grande que celle du P Smart Z que nous avons récemment testé. Doté d’une encoche et d’un écran de 7,2″, il possède un triple capteur arrière de 40 + 8 + 20 MP. L’ensemble palpite à l’aide d’un Kirin 980, de 6 Go de RAM et d’une batterie de 4200 mAh. Même si l’information ne nous a pas été confirmée, on peut raisonnablement s’attendre à ce que l’appareil traverse la frontière et soit lancé en France dans les prochains mois. Car Huawei mise énormément sur la 5G et n’en finit pas de faire l’éloge de la technologie. Un déploiement concernant la principauté de Monaco devrait d’ailleurs être dévoilé dans les prochaines semaines.

Et sinon Android, dans tout ça ?

Concernant l’éventuel perte d’Android, Huawei se prépare à tous les scénarios. Mais celui qui est privilégié reste celui d’Android. Pour l’instant, il s’agit d’un bras de fer juridique qui s’est engagé entre Huawei d’une part, et les États-Unis d’autre part. La voie légale est privilégiée, le fabricant ayant déjà entamé deux actions aux États-Unis (l’une au Texas et l’autre à New-York).

Comme évoqué il y a quelques jours, de nombreux téléphones Huawei profiteront donc de la mise à jour vers Android Q. On ignore cependant la date de disponibilité.

En revanche, dans le cas du pire des scénarios, Huawei « ne restera pas sans rien faire » et estime que « tout est remplaçable ». L’entreprise pense avoir toutes les ressources nécessaires en recherche et développement et rappelle qu’elle investit 15 milliards de dollars par an dans le domaine. Si le lancement du système d’exploitation créé par Huawei n’est pas du tout à l’ordre du jour, la migration vers un autre OS ne semble cependant pas effrayer le géant chinois.

Image 3 : Huawei vs Trump : le constructeur va "ajuster" son planning de sorties

Un soutien très fort de la communauté

Malgré les rumeurs d’une chute vertigineuse des ventes, Huawei se veut plutôt rassurant en ce qui concerne le marché français. Selon les derniers chiffres estimés par le constructeur, la baisse des ventes au niveau monde devrait se situer aux alentours des 20%. En France, si aucune donnée ne nous a été fournie, « ce chiffre est bien moindre ». Huawei estime donc que ses ventes sont plutôt bonnes dans l’Hexagone.

Il nous a également été confié que le fabricant chinois s’est dit agréablement surpris par le soutien apporté par sa communauté, notamment sur les réseaux sociaux. Un très grand nombre d’utilisateurs est visiblement toujours prêt à soutenir mordicus le constructeur. « Ils répondent même souvent aux détracteurs et aux fake news à notre place », a déclaré l’un des deux porte-paroles lors de l’entretien. Bref, les choses sont peut-être en train de s’arranger pour Huawei, qui sait ? Affaire à suivre très  rapidement, donc.

Image 4 : Huawei vs Trump : le constructeur va "ajuster" son planning de sorties