Accueil » Actualité » Huawei peut de nouveau commander des puces si le produit fabriqué n’est pas compatible 5G

Huawei peut de nouveau commander des puces si le produit fabriqué n’est pas compatible 5G

Huawei pourrait être soulagé en ce qui concerne son activité de smartphone. Selon un rapport du Financial Times, les États-Unis ont commencé à autoriser les fabricants de puces à fournir des composants à Huawei, mais à certaines conditions.

En effet, les composants fournis ne doivent pas être utilisés pour les activités 5G de la marque chinoise. C’est-à-dire que l’appareil vendu ne doit pas être compatible avec le réseau 5G.

Crédit : Huawei P40 Pro - Zana Latif / Unsplash
Crédit : Huawei P40 Pro – Crédit : Zana Latif / Unsplash

Le fabricant chinois ne pouvait plus se fournir auprès de ses fournisseurs habituels à cause de pressions des États-Unis. Depuis, Huawei s’attendait à une forte baisse de ses ventes de smartphones, comme le fabricant n’était plus capable d’en produire. Selon un analyste, Huawei pourrait même quitter le marché des smartphones dans le pire des scénarios.

Le secteur des smartphones de Huawei, qui est le plus touché par la crise, a maintenant une chance de se redresser. Le rapport indique que les demandes de licence pour que les fournisseurs puissent vendre des composants à Huawei seront approuvées si l’entreprise chinoise démontre que l’appareil final ne prend pas en charge la 5G.

Les futurs smartphones de Huawei seront-ils compatibles 5G ?

Un des dirigeants d’une entreprise asiatique de semi-conducteurs a déclaré au Financial Times que les puces pour les appareils mobiles ne posent pas de problème et a ajouté que l’entreprise est optimiste quant à l’obtention d’une licence pour continuer à faire des affaires avec Huawei.

Huawei devrait sortir en début d’année 2021 ses nouveaux Huawei P50 Pro, qui devraient être compatibles avec la 5G. En effet, ceux-ci devraient utiliser le même processeur que le nouveau Huawei Mate 40, que le fabricant a dévoilé il y a quelques jours. Chaque année, la gamme P de Huawei utilise la même puce Kirin que la gamme Mate qui sort quelques mois plus tôt.

Huawei pourrait néanmoins avoir des problèmes au deuxième semestre de 2021 lorsque l’entreprise commercialisera un nouveau téléphone de la gamme Mate. D’après le rapport du Financial Times, Huawei ne pourrait pas rendre son téléphone compatible avec la 5G si elle utilisait une puce différente. Néanmoins, la situation sera certainement amenée à évoluer d’ici là.

Source : Financial Times