Accueil » Actualité » Huawei pourra finalement réutiliser Windows. Bientôt le retour d’Android ?

Huawei pourra finalement réutiliser Windows. Bientôt le retour d’Android ?

Microsoft vient de se voir attribuer une licence par le Département du Commerce américain pour vendre à nouveau Windows à Huawei. Une décision bienvenue et qui pourrait préfigurer le retour d’Android dans les smartphones du constructeur.

Enlisé dans des affaires juridiques avec les États-Unis à cause du risque de sécurité nationale que pose le constructeur chinois, Huawei n’est plus autorisé à acheter des produits américains. Si on parle beaucoup des conséquences de ce bannissement pour les smartphones de la marque qui ne peuvent plus intégrer les services Google sur Android empêchant donc l’utilisation de Gmail, YouTube, mais aussi et surtout du Play Store, la filière PC de la firme chinoise est aussi concernée.

Image 1 : Huawei pourra finalement réutiliser Windows. Bientôt le retour d’Android ?

En effet, Microsoft n’était plus autorisée à vendre de licences Windows au constructeur des ordinateurs portables Matebook. Mais le géant de Redmond vient d’obtenir une licence de la part du Département du Commerce américain pour fournir des « logiciels de marché de masse » à Huawei, qui entre temps a commencé à vendre ses ordinateurs avec Linux. Bien que le terme ne soit pas des plus explicites, cela concerne sans doute possible Windows, le logiciel le plus vendu au monde, ainsi que les autres logiciels de la firme comme Office.

C’est donc une bonne nouvelle pour Microsoft comme pour Huawei, même si ce n’est qu’une licence, qui, par définition, est temporaire. Toutefois, ce n’est pas la première fois que le département fait preuve de compréhension et allège le bannissement dont Huawei fait preuve. Le président Donald Trump lui-même mentionnait la fin potentielle des sanctions.

La question qui est maintenant sur toutes les lèvres est de savoir si Google pourrait bénéficier de cette même licence et ainsi permettre à Huawei de fournir un vrai Android aux derniers smartphones mis sur le marché, les Mate 30, Mate 30 Pro et Mate X, le smartphone pliant dont l’écran seul coûte 1000 dollars. La différence entre Windows et Android est l’inquiétude du gouvernement américain concernant la surveillance des communications américaines par la Chine, et dans ce cas, les smartphones sont plus problématiques et plus nombreux que les ordinateurs portables de la marque.

Source : Engadget