Accueil » Actualité » Hyundai vise le silence absolu à bord de ses voitures électriques

Hyundai vise le silence absolu à bord de ses voitures électriques

Le constructeur sud-coréen teste actuellement un système de suppression actif du bruit qui rendra ses voitures électriques ultra-silencieuses.

Après avoir innové en proposant des panneaux solaires sur le toit des voitures, Hyundai annonce avoir développé une nouvelle technologie baptisée RANC qui analyse les bruits extérieurs et les annule dans l’habitacle, réduisant drastiquement le bruit perçu par les passagers d’un véhicule électrique.

Image 1 : Hyundai vise le silence absolu à bord de ses voitures électriques

Le camion à hydrogène de Hyundai va vous faire oublier le semi électrique de Tesla

Le système divise par deux le bruit perçu par les passagers d’un véhicule électrique

Baptisée RANC (Road Active Noise Control, ou contrôle actif du bruit sur route), cette technologie n’est pas vraiment nouvelle puisqu’on la retrouve par exemple dans certains modèles de casques audio haut de gamme. Mais c’est la première fois qu’un constructeur déclare la maîtriser à l’échelle d’une automobile, où les contraintes et les défis sont autrement plus complexes.

Contrairement à un simple casque audio, le RANC est en effet une combinaison de capteurs d’accélération, de détecteurs de vibrations, de micros, d’un ordinateur pour analyser le tout et d’un convertisseur de signaux numériques qui va inverser le bruit capté afin de l’annuler, le tout en 0,002 secondes. Le système serait si évolué qu’il pourrait contrer séparément les bruits perçus par chacune des personnes présentes dans la voiture.

Hyundai Nexo : une femme court dans une bulle reliée à son pot d’échappement

Le contrôle actif du bruit est à l’étude depuis plusieurs années chez beaucoup de constructeurs automobiles, pour qui cette technologie représente un défi majeur pour les années à venir. En annulant ou supprimant la majeure partie du bruit à l’intérieur des véhicules, ce système permet en effet d’éviter d’avoir recours à des vitres en verre épais ou à des structures de protection rigides qui alourdissent les voitures et les rendent gourmandes en carburant. C’est pour une raison similaire que BMW a par exemple confié le sound design de ses futurs véhicules électriques au compositeur de musiques de film Hans Zimmer.

Hyundai a mis six ans pour développer un système de contrôle actif du bruit déployable à l’échelle industrielle et s’est entouré pour cela de nombreux spécialistes comme Harman, un spécialiste reconnu dans la technologie du son. Le constructeur sud-coréen espère pouvoir intégrer le RANC dans son futur modèle Genesis G90 prévu pour 2020. S’il n’est pas trop coûteux, il pourrait également l’étendre rapidement à ses autres véhicules électriques de marque Hyundai et Kia.

Source : Cnet