Accueil » Actualité » Hyundai Vision FK : une sportive de 671 chevaux fonctionnant à l’hydrogène

Hyundai Vision FK : une sportive de 671 chevaux fonctionnant à l’hydrogène

Hyundai a dévoilé un nouveau concept pour le moins étonnant : le Vision FK. Il s’agit d’une voiture de sport qui combine la technologie de la pile à hydrogène et de la voiture électrique rechargeable pour créer ce qui pourrait être un nouveau type de modèle performant à émissions nulles.

Hyundai a dévoilé sa technologie de transmission à pile à combustible de nouvelle génération, qui alimentera une gamme élargie de voitures et de camions à hydrogène à partir de 2023, dans le cadre de sa mission visant à populariser cette technologie d’ici 2040. Elle promet d’être 50 % plus abordable que le système actuel, tout en offrant une durabilité et un rendement améliorés.

Hyundai Vision FK hydrogène
Hyundai Vision FK – Crédit : Hyundai

La Vision FK est un prototype de coupé haute performance de 500 kW alimenté à l’hydrogène, capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes et offrant une autonomie de 600 km. Aucune date de production de la voiture n’a encore été communiquée, mais celle-ci devrait arriver dans les prochaines années.

Fait inhabituel, la Vision FK associe sa pile à hydrogène à un groupe motopropulseur électrique à batterie développée par Rimac pour entraîner les roues arrière. Cela en ferait donc la première voiture à utiliser les deux systèmes. Pour rappel, Rimac fabrique actuellement la voiture électrique de production la plus rapide du monde, la Nevera.

Hyundai veut démocratiser les voitures à piles à hydrogène

Le groupe Hyundai Motor pense être en mesure de proposer des véhicules à pile à combustible à un prix comparable à celui des véhicules électriques à batterie d’ici 2030. Cet objectif devrait être atteint grâce à l’amélioration des rendements de production de ses groupes motopropulseurs de nouvelle génération. L’entreprise tient à souligner qu’elle a déjà réussi à réduire le coût de cette technologie au cours des 20 dernières années. D’ici 2028, l’entreprise espère devenir le premier constructeur à appliquer cette technologie à tous les secteurs des véhicules commerciaux.

Pour l’instant, les véhicules électriques et à pile à hydrogène ne représentent actuellement que 1,5 % des ventes mondiales de Hyundai, dont l’objectif initial est de porter ce pourcentage à 30 % d’ici 2030. Le constructeur automobile Hyundai Motor a également déclaré qu’il allait porter la proportion de véhicules électriques à 80 % d’ici 2040 dans ses ventes mondiales. On sait d’ailleurs que ces véhicules utiliseront la nouvelle plateforme E-GMP, que Hyundai avait présenté l’année dernière.

Pour atteindre cet objectif, le constructeur remplacera progressivement sa gamme de produits vendus en Europe par des modèles fonctionnant à l’hydrogène ou à la batterie d’ici 2035 et sur d’autres marchés importants d’ici 2040.

Source : CNET