Accueil » Actualité » Il est jugé coupable malgré sa carte de transport sous la peau

Il est jugé coupable malgré sa carte de transport sous la peau

Une carte de transport sous la peau

Un Australien de 33 ans a été jugé pour ne pas avoir présenté son ticket dans les transports en commun. Il n’avait pas de ticket physique sur lui, mais une puce implantée dans sa main, dans laquelle était stocké son titre de transport.

Meow-Ludo Disco Gamma Meow-Meow, c’est son nom, est un biohacker. Il s’est implanté l’an dernier une puce NFC sous la peau. Conçue avec un plastique biocompatible, elle est issue de sa carte Opal, l’équivalent du passe Navigo à Paris.

Jugé pour avoir emprunté les transports en commun sans ticket valide et pour ne pas avoir présenté son titre de transport, il a plaidé coupable. Il a dû s’acquitter d’une amende de 125 € (200 A$) et de 630 € de frais de justice (1000 A$), rapporte ABC News.

Son avocat a indiqué que la généralisation du paiement sans contact devrait obliger la législation des transports à évoluer. Le juge a précisé pour sa part que jusqu’à ce que les lois changent, l’usager a pour obligation de s’y conformer.