Accueil » Actualité » Il relie son bracelet qui envoie des électrochocs à Twitter

Il relie son bracelet qui envoie des électrochocs à Twitter

Image 1 : Il relie son bracelet qui envoie des électrochocs à Twitter

Ce jeudi 24 août, Kevin Raposo a eu la bonne idée (ou pas) de relier son bracelet Pavlok à son compte Twitter. Ce bracelet connecté est bien connu pour donner des décharges électriques à celui qui le porte à distance. Vous devinez donc facilement la suite. Le journaliste high-tech a publié sur son compte Twitter un message dans lequel il annonçait à tous ses contacts qu’il portait un bracelet Pavlok à son poignet et que n’importe qui pouvait lui envoyer une décharge à distance s’il le désirait. Il a ensuite ajouté un lien vers lequel les intéressés devaient se diriger.

Quelques heures plus tard, après de nombreuses charges électriques, force est de constater que la publication de Kevin Raposo a rencontré du succès sur Twitter. Ce dernier s’est même mis à demander aux utilisateurs d’arrêter, la douleur étant trop forte. Bien entendu, le bracelet Pavlok n’a pas été conçu dans ce but. Le bracelet est initialement destiné à motiver son utilisateur lorsque celui-ci ne se comporte pas comme il devrait pour atteindre un certain objectif. Le CEO de la compagnie a été toutefois très surpris par l’expérience menée par Kevin Raposo.

>>> Lire aussi : Bracelet connecté : le Samsung Gear Fit 2 Pro a leaké

Image 2 : Il relie son bracelet qui envoie des électrochocs à Twitter