Accueil » Actualité » Ils avaient envoyé un fœtus de porc et des insectes vivants, les ex-cadres d’eBay condamnés

Ils avaient envoyé un fœtus de porc et des insectes vivants, les ex-cadres d’eBay condamnés

Deux anciens dirigeants d’eBay ont été condamnés à des peines de prison. Ils ont été reconnus coupables d’avoir harcelé un couple de blogueurs en leur faisant notamment livrer des insectes, un fœtus de porc ou encore une couronne funéraire.

Image 1 : Ils avaient envoyé un fœtus de porc et des insectes vivants, les ex-cadres d'eBay condamnés
Des employés et des cadres d’eBay cherchaient à terroriser un couple de blogueurs © Pixabay

L’affaire avait fait grand bruit il y a quelques mois aux États-Unis. David et Ina Steiner, un couple de blogueurs, ont été victimes d’une campagne de cyber-harcèlement orchestrée par d’anciens cadres d’eBay. Les rédacteurs émettaient des critiques sur l’entreprise dans leur newsletter eCommerceBytes. De quoi leur attirer les foudres de la direction d’eBay.

Anciens responsables de la sécurité, Jim Baugh et David Harville font partie des sept employés ayant plaidé coupables. Les deux hommes ont été condamnés respectivement à 5 et 2 ans de prison pour leurs rôles dans cette vaste campagne de harcèlement. Ils ont également chacun écopé d’une amende (40 000 $ et 20 000 $).

À lire > Un collectionneur français vend plus de 2 200 consoles de jeux vidéo pour 1 million d’euros sur eBay

Une sombre affaire qui entache la réputation d’eBay

Irrité par la newsletter, le PDG de l’époque, Devin Wenig, aurait envoyé un message à un autre cadre, indiquant qu’il était temps de faire taire Ina Steiner, relate Reuters. Message qui aurait ensuite été transmis à Jim Baugh, lequel s’était senti « obligé » de lancer une action, selon son avocat. Une annonce a alors été postée sur Craiglist pour inviter les internautes à participer à des rencontres sexuelles au domicile des victimes. Des messages menaçants ont été envoyés au couple sur Twitter.

Ils ont en outre reçu chez eux un fœtus de cochon, un masque de cochon ensanglanté, un livre expliquant comment survivre au décès d’un conjoint, une couronne funéraire ou encore des insectes vivants. Qui plus est, Harville et Baugh surveillaient leur maison, tentant même d’installer un traceur GPS sur leur voiture.

À noter toutefois que le grand patron de l’époque, Devin Wenig, n’a pas été inculpé, un porte-parole assurant qu’il n’avait « absolument aucune connaissance » des agissements malveillants entrepris par ses collaborateurs. Comme le note le Washington Post, l’homme est toujours menacé par la justice, des poursuites civiles ayant été intentées par les Steiner à son encontre.

Source : Reuters