Accueil » Actualité » « Ils essaient de collecter mon ADN » : hors de lui, il menace de tuer tous les passagers de l’avion

« Ils essaient de collecter mon ADN » : hors de lui, il menace de tuer tous les passagers de l’avion

À bord d’un avion américain, un homme enragé a accusé ses voisins d’avoir prélevé son ADN. Il a ensuite menacé de tuer l’ensemble des passagers, tentant même de casser une fenêtre. Plusieurs personnes ont dû l’immobiliser le temps que l’avion atterrisse.

Image 1 : "Ils essaient de collecter mon ADN" : hors de lui, il menace de tuer tous les passagers de l'avion
Des passagers tentant de maîtriser l’homme enragé – Crédit : Capture d’écran vidéo YouTube @WPBF 25 News

Outre-Atlantique, un vol reliant New York et Orlando a été plus que mouvementé mercredi dernier. Celui-ci a dû faire escale à l’aéroport de Raleigh-Durham à cause de la présence d’un « passager perturbateur », d’après un porte-parole. Interrogée par le site Wral, Savannah Figueroa était présente à bord. Elle raconte que le passager était « bruyant et odieux » depuis le décollage. Dans le rang derrière lui étaient assis une femme accompagnée de son fils autiste. « Je suppose qu’il n’arrêtait pas de se faire piquer et toucher par derrière », estime-t-elle.

De quoi le faire basculer dans une rage folle : « Ils essaient de me piquer avec des aiguilles, ils essaient de collecter mon ADN. Je ne sais pas ce qu’ils veulent en faire – peut-être pour de l’argent ou pour le vendre », crie-t-il. Il menace ensuite de les frapper puis d’attaquer l’ensemble des passagers et du personnel naviguant. Face à son accès de colère, les agents de bord bloquent les portes du cockpit, craignant que l’homme s’en prenne au pilote et provoque un accident.

À lire > Crasher son avion pour faire des vues, cet influenceur passe en justice

Homme enragé dans l’avion : les forces de l’ordre ont dû intervenir

La situation se tend encore plus quand le passager tente de briser une fenêtre. « C’est à ce moment-là qu’ils lui ont sauté dessus et ont tenté de l’immobiliser« , raconte Savannah Figueroa qui a eu une peur bleue. « Il disait qu’il allait tous nous tuer ». Après une heure, l’avion atterrit finalement à Raleigh-Durham afin de permettre l’intervention des forces de l’ordre. Un porte-parole du FBI a souligné jeudi qu’aucune charge n’avait été retenue contre le passager en furie au niveau fédéral. L’enquête suit toutefois toujours son cours.

À lire > Des pilotes signalent « un homme avec un jetpack » volant près des avions à Los Angeles

Depuis le 1er janvier, la Federal Aviation Administration a enregistré 394 incidents à bord des vols nationaux, 255 étant liés au port du masque.

Source : Wral