Accueil » Actualité » Impôts en ligne 2006 : c’est parti !

Impôts en ligne 2006 : c’est parti !

Dès aujourd’hui (3 mai 2006), la campagne de déclaration des revenus en ligne 2006 démarre. On se souvient que l’an passé, face à la forte demande de ce service, l’administration du Trésor avait eu quelques difficultés à faire face. Ceci avait entraîné un report de la date limite de déclaration des impôts. Cette année, des mesures draconiennes ont été prises. La capacité d’accueil, multipliée par quatre, devrait permettre de supporter 25 000 télédéclarations à l’heure. Le système informatique peut accueillir un volume global de 10 millions de téléchargements. Simple précaution ? Déjà en 2005, 3,7 millions d’usagers avaient choisi la télédéclaration sur Internet. Pour la campagne 2006, en fonction des zones scolaires (A,B,C), les échéances limites de déclaration sont fixées entre le 13 juin minuit et le 27 juin minuit.

Cette année, afin de simplifier plus encore le système, les déclarations seront pré-remplies (accessible sur le site impot.gouv.fr). Au lieu d’administrer le formulaire, il suffira donc de le vérifier et de la valider. Ceci ne change pas la bonne vieille habitude qui consiste à relire attentivement les déclarations et à les corriger le cas échéant, si vous constatez une erreur, ou si d’autres revenus sont venus se greffer à votre revenu principal.

déclaration pré-remplie

Par ailleurs, l’an passé, seulement une partie des personnes soumises à la déclaration de revenu pouvaient effectuer leur déclaration par Internet. En effet, les contribuables qui déclaraient pour la première fois, et ceux qui avaient changé de situation familiale en 2005 devaient obligatoirement remplir une déclaration papier et la renvoyer par courrier. Cette année, ces publics peuvent effectuer leur déclaration en ligne comme les autres. Quelques exceptions demeurent mais elles sont « peu nombreuses et concernent des cas très spécifiques », mentionne la Direction Générale des Impôts, du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Certificat électronique

D’un point de vue technique, chaque déclarant devra avant toute chose posséder un certificat électronique, et ce afin de garantir la sécurité et la confidentialité de l’échange entre son ordinateur et le serveur du MINEFI. Ce certificat est personnel et doit être obtenu même si le déclarant avait déjà été en possession d’un certificat en 2005.

20€ en moins pour les internautes

Par ailleurs, comme l’année précédente, un abattement de 20€ est prévu pour les internautes, une bien jolie manière d’encourager la déclaration des revenus par Internet, mais uniquement si le contribuable choisit de régler son impôt sur le revenu par mensualisation par prélèvement par tiers ou par paiement en ligne.

Source : Vu net