Accueil » Dossier » Improbables véhicules du futur

Improbables véhicules du futur

Image 1 : Improbables véhicules du futur

Introduction

Rares sont les designers du secteur automobile à pouvoir concrétiser leurs projets les plus fous. Afin d’entretenir la créativité de ses concepteurs-designers du monde entier, Hyundai a décidé de mettre en place un projet intitulé My Babe, qui permettrait à chaque designer de travailler sur un modèle totalement hors du commun, jusqu’à en confectionner une maquette. Chaque projet bénéficie d’une totale liberté et tend vers une politique écologique. S’il y a peu de chance que ceux-ci voient le jour, tous ces projets ont été exposés lors du Salon de l’Automobile 2010 de Paris. En voici une sélection, des plus fous aux plus visionnaires.

Image 2 : Improbables véhicules du futur

SR-2 : un aéroglisseur de course (1/2)

Le SR-2 (ou Storm Rider 2) est une machine transformable de l’an 2023, développée comme étant la solution d’avenir pour la mobilité des humains.

Image 3 : Improbables véhicules du futur

SR-2 : un aéroglisseur de course (2/2)

À mi-chemin entre une moto et une machine volante, il peut évoluer sur quasiment tous les types de terrains et surmonter n’importe quel obstacle. Sa vitesse maximum au sol est annoncée de 825 km/h, pour 1158 km/ en vol.

Image 4 : Improbables véhicules du futur

Apester : pour les amateurs d’escalade

Né de l’analyse des mouvements humains en temps réel pour les transposer au niveau mécanique, l’« Apester » est doté d’un module d’escalade (sous forme de bras) pour les phases d’exploration, que l’on peut dissimuler lors des phases de conduites. Ses roues arrières sont dissimulables et le pilote peut se servir d’un joystick ou de deux écrans tactiles pour le commander.

Image 5 : Improbables véhicules du futur

Dendronautics : la mongolfière à échelle humaine

Tirant son nom de deux termes grecs (« dendron » qui veut dire arbre et « nautica » qui signifie navigation), le Dendronautics est particulièrement destiné à la recherche scientifique. En effet, son designer Sandy Hartono l’a imaginé pour explorer la forêt tropical, comme sur ce croquis, en survol juste au-dessus des arbres pour permettre notamment des prélèvements d’échantillons.

Image 6 : Improbables véhicules du futur

VAP : la voiture amphibie

On pourrait penser ce véhicule tout droit sorti d’un Comic, pourtant il est le fruit de l’imagination d’un designer Hyundai. Imaginé pour des terrains boueux ou en forestiers, il est le fruit d’un anticipation de l’élévation du niveau de la mer, conséquence du réchauffement climatique.  Amphibie, ses roues sont rétractables pour lui permettre de sauter par-dessus les étendues d’eau.

Image 7 : Improbables véhicules du futur

E-Trike : le vélo du futur

Toujours dans une optique relativement pessimiste, ce concept à trois roues entend répondre au futur surpeuplement des villes. L’E-Trike est un véhicule monoplace offrant « une protection adaptée à toutes les saisons », fonctionnant à l’énergie électrique à l’aide de batteries au lithium. Ses dimensions sont proches de celles d’une bicyclette ou d’un scooter, se plaçant comme une réelle alternative aux véhicules classiques.

Image 8 : Improbables véhicules du futur

Self Balanced Single Seater : entre le Segway et la moto

À mi-chemin entre le Segway, ce véhicule monoplace qui permet de se déplacer debout, et la moto, ce concept possède de sérieux arguments pour voir le jour : aussi étroit qu’un deux roues, sa faible longueur en fait un véhicule urbain idéal, sans pour autant perdre en vitesse et en maniabilité. Cette photo, directement issue de l’imagination d’Osamu Shikado (Hyundai Design North America) laisse même penser que l’engin pourrait faire l’objet de courses de vitesses un jour.

Image 9 : Improbables véhicules du futur

MISSION i-CE : transport à l’ère glacière (1/2)

Voici une nouvelle preuve de l’imagination débordante des designers Hyundai. Selon ce dernier, toutes les nations du monde prennent conscience en 2021 de l’imminence d’un changement climatique radical. En 2045, l’organisation MISSION i-CE, leader dans l’organisation de transport écologique, provoque une saison hivernale dans le monde entier pour tenter de trouver une solution à la situation climatique actuelle.

Image 10 : Improbables véhicules du futur

MISSION i-CE : transport à l’ère glacière (2/2)

Ce véhicule est donc prévu pour transporter de nombreuses personnes ou objets dans des conditions de grand froid. Au sein même du convoi peuvent être transportés plusieurs petits véhicules, comme ce 4×4 aux lignes futuristes.

Image 11 : Improbables véhicules du futur

GT-Air : le roadster aux suspensions ultimes (1/2)

S’il ne tranche pas autant par son design que les autres appareils de cette sélection, le GT-Air est révolutionnaire sur un point : ses roues ne sont pas physiquement reliées à la calandre. « Il flotte dans l’air car rien de relie sa caisse à son train roulant ».

Image 12 : Improbables véhicules du futur

GT-Air : le roadster aux suspensions ultimes (2/2)

Un mécanisme qui offre un confort et un plaisir de conduite sans égal, aussi bien sur les longs trajets que sur les courses les plus difficiles. En 2040, les technologies ont atteint leur apogée et permettent au GT-Air de se recharger automatiquement, grâce notamment à un émetteur hypersonique.

Image 13 : Improbables véhicules du futur

HSC-1 : le quatre roues qui s’adapte à son environnement (1/2)

Le Hyundai Speed Resort a été conçu pour répondre aux problèmes de limitations de vitesses, aux embouteillages et aux problèmes environnementaux. Son châssis offre « une structure organique suivant le mouvement des forces », ce qui permet de réduire la consommation d’énergie et d’accroître la vitesse.

Image 14 : Improbables véhicules du futur

HSC-1 : le quatre roues qui s’adapte à son environnement (2/2)

L’évolution est au coeur de la création et du développement de ce concept, puisqu’il est possible de changer la coque du HSC-1 selon la situation.

Image 15 : Improbables véhicules du futur

Rocket Race : entre la formule 1 et la navette spatiale

Une fois n’est pas coutume, ce designer a imaginé une nouvelle forme de courses automobiles, dédiée à des véhicules résultant du croisement d’une Formule 1 et d’une navette spatiale. Ainsi est née la « Rocket Race », dont voici un premier exemple d’appareil, pour des compétitions se tenant au cœur même du Grand Canyon !

Image 16 : Improbables véhicules du futur

Eco Sports Flyer : véhicule de transport aérien (1/2)

Fantasme de Retour Vers le Futur II (entre autres), les véhicules de transports aériens ont inspiré ce modèle de concept, l’Eco Sports Flyer. Cet appareil volant hybride écologique fonctionne à l’énergie solaire, et ce situe à mi-chemin entre la montgolfière et le parapente.

Image 17 : Improbables véhicules du futur

Eco Sports Flyer : véhicule de transport aérien (2/2)

Véhicule de loisir, l’Eco Sports Flyer est alimenté par des panneaux solaires situés sur ses deux ailes qui actionnent une hélice, tout en haut de l’appareil. Il flotte grâce à l’aspiration de l’air de ses « ouïes » situées à l’avait et rejette l’air chaud vers l’arrière, ce qui lui permet de s’élever en douceur.

Image 18 : Improbables véhicules du futur

Dragonfly : aéroglisseur privé

Le concept du Dragonfly n’est pas révolutionnaire en soi, mais son design risque d’en surprendre plus d’un. Il s’agit d’un hydravion avec deux niveaux d’ailes superposées, doté de deux flotteurs et offrant une vision à 360° grâce à son cockpit aux larges baies vitrées, il offre un confort luxueux. Le Dragonfly est particulièrement destiné aux possesseurs d’îles tropicales souhaitant rejoindre leur aéroport privé avec style et élégance.

Image 19 : Improbables véhicules du futur

Red Hawk : bi-moteur de course

Plus qu’un simple véhicule concept, le Red Hawk fait parti d’un univers entièrement imaginé par ce designer : celui de courses aériennes ultra-rapides à basse altitude. Le Red Hawk est donc un appareil de compétition très rapide animé par deux moteurs alimentés par des piles à combustion. Le résultat ? Un vitesse et une manœuvrabilité inégalées grâce à notamment à ses doubles hélices contre-rotatives et à ses ailes à forme variable.