Accueil » Actualité » iOS 11 permettra de mieux gérer sa vie privée

iOS 11 permettra de mieux gérer sa vie privée

Image 1 : iOS 11 permettra de mieux gérer sa vie privée

Apple a profité de la WWDC pour dévoiler une nouveauté qui a moins fait les gros titres, mais qui apporte des changements notables à la gestion de la vie privée sous iOS. La nouvelle version du système mobile changera en effet sa gestion de la collecte des données de localisation, permettant aux utilisateurs d’avoir un meilleur contrôle sur les données collectées et les moments où elles le sont.

Comme c’était déjà le cas avant, iOS 11 devrait donc demander la permission à ses utilisateurs avant d’autoriser une application à collecter des données de localisation. Cette fonction peut être indispensable à certaines applications pour connaître la position de l’utilisateur et lui fournir le service demandé. Mais une nouvelle option s’affichera désormais dans le nouveau système : celle de n’autoriser la collecte de ces données que lorsque l’application est lancée. Jusqu’à maintenant, il était uniquement possible d’autoriser les applications à accéder à ces données en permanence, ou jamais. L’option « uniquement en cours d’utilisation » était réservée à certains services Apple uniquement, et devrait désormais s’étendre à toutes les applications.

Il pourrait s’agir d’une coïncidence qu’Apple ne commentera évidemment pas, mais cette mesure fait suite à un récent scandale ayant touché l’application Uber, dont certains utilisateurs ont découvert que l’application avait tendance à suivre ses clients à la trace, même lorsqu’ils n’utilisaient pas le service et longtemps après leur dernière course. À l’époque, Apple avait vivement réagi en menaçant de retirer l’application de sa boutique mobile. Cette nouvelle fonction devrait donc empêcher ce genre de pratique de la part de services tiers.

Autre changement notable pour la vie privée des utilisateurs d’IPhone : la possibilité de restreindre l’accès d’une application à une seule et unique photo, au lieu de la totalité de sa photothèque. Jusqu’à iOS 10, il était en effet nécessaire de donner un accès à tous ses contenus, même si l’usage ne nécessitait qu’une ou deux photos. La onzième version du système devrait donc corriger cela.

Rappelons qu’iOS 11 est attendu pour cet automne, mais qu’une version beta est déjà accessible aux développeurs et aux utilisateurs inscrits au programme de test d’Apple.