Accueil » Actualité » iPhone 11 : iOS 13.3.1 ne vous suit plus en permanence, mais au coût d’un composant

iPhone 11 : iOS 13.3.1 ne vous suit plus en permanence, mais au coût d’un composant

Une polémique était née après qu’il ait été découvert qu’Apple continue de tracker les utilisateurs même sans leur accord. La dernière mise à jour d’iOS adresse ce problème avec une solution drastique l’impliquant la désactivation de la puce U1.

Image 1 : iPhone 11 : iOS 13.3.1 ne vous suit plus en permanence, mais au coût d’un composant

La sortie de l’iPhone 11 avait provoqué l’excitation concernant sa partie photo, mais les médias avaient quasiment fait l’impasse sur l’UltraWide Band jusqu’à ce qu’elle provoque la polémique.

Apple met à jour iOS 13 pour permettre la désactivation de U1

Pour comprendre la situation, il convient de faire le point sur ce qui s’est passé ces dernières semaines. Comme nous vous l’indiquions, un journaliste avait découvert que, bien que les options de géolocalisation soient désactivées, la position de l’iPhone est tout de même recueillie par Apple. L’entreprise avait expliqué que cela était nécessaire au fonctionnement de la puce U1 dédiée à l’UltraWide Band, une technologie de géolocalisation de proximité, afin d’assurer qu’elle ne soit pas activée dans les pays interdisant cette technologie.

Aujourd’hui, Apple met à jour iOS 13 avec la sortie de la version 13.3.1 en bêta qui adresse ce problème. La solution qu’a trouvée la firme à la pomme est radicale : désactiver U1. Ainsi, lorsqu’un utilisateur va chercher à désactiver la localisation pour mise en réseau et sans fil, il verra apparaitre le message « la désactivation de la localisation pour la mise en réseau et la connexion sans fil peut affecter les performances du Bluetooth, du Wi-Fi et de l’Ultra Wideband ».

iOS 13 : tout ce qui change avec l’arrivée des iPhone 11 et 11 Pro

On peut s’étonner de cette décision. Si Apple cherche à protéger ses arrières, de nombreux matériels laissent à l’utilisateur la responsabilité de s’assurer qu’ils ont le droit d’utiliser certains matériels plutôt que de les bloquer de force. C’est particulièrement le cas sur les routeurs Wi-Fi dont les États-Unis, la Chine ou le Japon autorisent des bandes de fréquences différentes de l’Europe mais que l’utilisateur peut tout de même sélectionner dans la plupart des modèles du marché. Apple continuera à promouvoir son Apple Tag, le trackeur d’objets et qui, pour fonctionner, nécessite l’UltraWide Band, et donc la géolocalisation de l’appareil.

Source : Übergizmo