Accueil » Actualité » iPhone 13 : le smartphone serait équipé d’un système de communication par satellite

iPhone 13 : le smartphone serait équipé d’un système de communication par satellite

L’iPhone 13 d’Apple sera doté d’une connectivité de communication par satellite qui permettra aux utilisateurs de passer des appels et d’envoyer des textes dans des zones sans couverture cellulaire, selon une note de l’analyste d’Apple Ming-Chi Kuo.

L’analyste réputé d’Apple, Ming-Chi Kuo, est de retour avec une nouvelle note aux investisseurs. Il apporte une rumeur inhabituelle concernant la prochaine gamme d’iPhone de cette année. En effet, les nouveaux iPhone seraient dotés d’une connectivité de communication par satellite en orbite basse (LEO).

iPhone 13 Pro
iPhone 13 Pro – Crédit : RendersbyIan

L’iPhone utiliserait une version modifiée du modem X60 de Qualcomm pour communiquer avec les satellites. Il n’est pas certain que le support satellite soit limité à certaines applications. Cependant, nous ne serions pas surpris si c’était le cas.

Kuo suggère que Globalstar serait le fournisseur de services « le plus susceptible de coopérer avec Apple en termes de technologie et de couverture de service. ». Pour faciliter les choses aux clients, un opérateur de réseau partenaire pourrait utiliser le service de Globalstar. En outre, il serait possible de connecter les clients par ce biais si la 4G ou la 5G n’est pas disponible. Qualcomm avait annoncé que sa prochaine puce Snapdragon X65 prendrait en charge la technologie Band n53 de Globalstar. Il n’est donc pas impossible que ce Snapdragon X60 modifié l’utilise également.

Pourquoi équiper les iPhone d’un tel dispositif ?

Pour l’instant, on ne sait pas si l’envoi de messages et les appels par satellite se feront uniquement avec les services Apple comme iMessage et FaceTime. Les clients d’un opérateur partenaire pourraient utiliser le service de communication par satellite de Globalstar sur l’iPhone 13 directement par l’intermédiaire de leur opérateur, sans abonnement supplémentaire. Cela leur permettrait de pouvoir continuer à communiquer en utilisant leur smartphone, même s’ils se trouvent dans une zone blanche.

En plus de ses iPhone, l’entreprise aurait l’intention d’intégrer les communications par satellite LEO à un plus grand nombre d’appareils à l’avenir afin de « fournir des expériences innovantes. », on pourrait donc retrouver ce service sur les iPad, les Mac ou encore les futurs casques de réalité mixte qu’Apple prévoirait de sortir en 2022.

Les satellites LEO sont mieux connus comme étant la base du service Internet Starlink d’Elon Musk, qui a récemment franchi la barre des 100 000 utilisateurs. Celui-ci s’appuie sur des satellites en orbite basse pour transmettre une connexion Internet aux clients sur Terre. Ces utilisateurs sont eux équipés de paraboles pour recevoir le signal.

Source : 9To5Mac