Accueil » Actualité » iPhone 4S et iOS 9 : Apple poursuivi pour mariage forcé

iPhone 4S et iOS 9 : Apple poursuivi pour mariage forcé

Image 1 : iPhone 4S et iOS 9 : Apple poursuivi pour mariage forcé

Aux États-Unis, des utilisateurs d’iPhone 4S mécontents des performances de leurs smartphones sous iOS 9, portent plainte contre Apple, et plus particulièrement, son implication dans l’obsolescence programmée de ses produits. Réunis en une class action menée par Chaim Lerman, ils croient savoir que la compagnie était au courant des problèmes qu’auraient les iPhone 4S sous iOS 9 et qu’elle n’a pas empêché le déploiement de cette mise à jour.

Ils accusent Apple de publicité mensongère, le géant américain ayant vanté publiquement que son dernier système d’exploitation mobile était compatible avec tous les iPhone existants à partir du 4S. Les plaignants arguent qu’iOS 9 interfère de manière significative avec leurs iPhone 4S et que les protocoles de sécurité d’Apple empêchent les utilisateurs de basculer (légalement) vers une version antérieure, plus véloce sur un ancien appareil, l’iPhone 4S datant déjà de 2011.

>>> Lire : Comment désinstaller iOS 9 et revenir sur iOS 8 ?

Dans les faits, la mauvaise tenue d’iOS 9 sur l’iPhone 4S se caractériserait par des temps de lancement allongés, une réaction tactile lente, des performances globales diminuées et, pour certains, dont Chaim Lerman, des freezes et des plantages. Selon la class action, ainsi mis à jour, le téléphone d’Apple serait impropre à une utilisation quotidienne.

Plus que tout, les utilisateurs mécontents se sentent pris au piège et n’ont que deux alternatives : demeurer avec un appareil inutilisable ou dépenser quelques centaines de dollars pour acquérir un modèle d’iPhone plus récent.

Au total, les plaignants réclament cinq millions de dollars de dommages à Apple. La plainte a été déposée par Chaim Lerman auprès de la cour de district de New York. Son président, le juge Sterling Johnson Jr., n’a pas encore donné son opinion sur cette affaire. À noter qu’Apple a déjà fait face en 2011 à une class action similaire qui portait alors sur iOS 4 et l’iPhone 3G. La demande avait été rejetée un an plus tard.

>>> Consulter notre guide d’achat : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?