Accueil » Dossier » iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d’autres

iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d’autres

1 : On décortique les nouveaux iPhone 3 : Tout le monde n'est pas en Full HD 4 : A8, plus puissant et plus autonome 5 : Une autonomie en hausse 6 : Mais où est donc passé le 32 Go ? 7 : Un nouveau capteur photo 8 : L'arrivée de la stabilisation optique 9 : Un encombrement modéré 10 : Toujours plus connecté 11 : Apple Pay, le paiement sans contact grâce au NFC 12 : Toujours pas étanche 13 : L'iPhone 6 Plus brise la barre des 1000 euros

Des écrans plus grands

Image 1 : iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d'autresCe que propose l’iPhone 6

L’écran est l’un des critères les plus importants dans le choix d’un téléphone. Avec l’iPhone 6, Apple a décidé d’enfin répondre à la concurrence. Sauf que ce n’est pas un, mais deux appareils qui sont ainsi lancés, avec autant de tailles.

Le premier exhibe 4,7 pouces, une diagonale plus généreuse que l’iPhone 5s. La préhension s’annonce sensiblement différente de son prédécesseur, notamment sur la possibilité de n’utiliser qu’une seule main. Heureusement, Apple propose une parade à ce risque : une fonctionnalité qui permet de « descendre » l’affichage afin de laisser le pouce atteindre la partie haute (barre de notification, par exemple) en toute circonstance.

Le second, l’iPhone 6 Plus, offre 5,5 pouces. Apple semble s’être défait de l’héritage de Steve Jobs, qui ne croyait pas dans les téléphones à grands écrans. Cette nouveauté s’affiche sans complexe dans la catégorie des phablettes, un marché à fort succès ouvert par Samsung avec le Galaxy Note… il y a trois ans ! Mieux vaut tard que jamais.

Ce que proposait l’iPhone 5s

L’écran de l’iPhone 5 (ainsi que ses déclinaisons 5s et 5s) fait depuis plusieurs années l’objet d’un débat houleux : sa taille, 4 pouces, est jugée idéale pour un usage à une seule main par certain (et par Apple lui-même), tandis que d’autres regrettent de ne pas la voir augmenter, à l’instar de la concurrence qui dépasse allègrement les 5 pouces.

Image 2 : iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d'autresCe que la concurrence sait mieux faire

En matière de grand afficheur, la concurrence a eu le temps de peaufiner ses produits afin de présenter les meilleurs rapports « taille/encombrement » possible. C’est notamment le cas de LG, avec le G3. Le coréen est parvenu à faire rentrer une dalle de 5,5 pouces dans une structure qui conserve des dimensions de smartphone. Du côté des phablettes, l’excellent Galaxy Note 3 de Samsung offre un écran de 5,7 pouces tandis que d’autres appareils annoncés récemment, à l’image du Huawei Ascend Mate 7, montent jusqu’à 6 pouces.

Sommaire :

  1. On décortique les nouveaux iPhone
  2. Des écrans plus grands
  3. Tout le monde n'est pas en Full HD
  4. A8, plus puissant et plus autonome
  5. Une autonomie en hausse
  6. Mais où est donc passé le 32 Go ?
  7. Un nouveau capteur photo
  8. L'arrivée de la stabilisation optique
  9. Un encombrement modéré
  10. Toujours plus connecté
  11. Apple Pay, le paiement sans contact grâce au NFC
  12. Toujours pas étanche
  13. L'iPhone 6 Plus brise la barre des 1000 euros