Accueil » Actualité » iPhone 9 (iPhone SE 2) : Apple vendrait son smartphone low-cost à 399 dollars

iPhone 9 (iPhone SE 2) : Apple vendrait son smartphone low-cost à 399 dollars

Les bruits de couloir s’intensifient autour de l’iPhone 9 ou iPhone SE 2, un smartphone bon marché qu’Apple pourrait sortir cette année. Les dernières informations parlent d’un prix de vente à 399 dollars, en deçà des prix habituels de la marque.

Image 1 : iPhone 9 (iPhone SE 2) : Apple vendrait son smartphone low-cost à 399 dollars

Ces dernières années, les prix des smartphones se sont envolés, au point que de nombreux utilisateurs préfèrent garder leur téléphone plus longtemps. C’est à eux et aux pays émergents qu’Apple destinerait cet iPhone meilleur marché.

Quel prix pour le futur iPhone 9/SE 2 ?

La gamme Apple n’est pas exactement bon marché. Le plus cher, l’iPhone 11 Pro Max coûte 1259 euros, tandis que le moins cher, l’iPhone 8 se vend toujours 479 euros pour un matériel qui est sorti en septembre 2017 et dont les caractéristiques et les performances sont maintenant bien loin des standards actuels. Bien sûr, il est possible de se tourner vers l’iPhone Xr dont les prix s’étalent de 709 à 759 euros.

Dans un souci de rafraichissement de gamme, l’iPhone 8 pourrait bien être remplacé par un nouveau modèle. Cet iPhone 9 ou iPhone SE 2 fait régulièrement parler de lui. Aujourd’hui, c’est le site Fast Company qui dévoile le prix de vente attendu de ce nouveau smartphone. Selon leurs informations, cet iPhone, dont le nom n’est pas encore connu, pourrait être vendu 399 dollars, soit le même prix que l’iPhone SE, premier du nom. Cela confirme les déclarations de Bloomberg d’il y a 3 semaines. En France, avec le change et la politique tarifaire actuelle d’Apple, il devrait être disponible pour 429 ou 439 euros, légèrement moins cher que l’iPhone 8.

D’après le site, l’un des objectifs sera de séduire le marché indien dont la grande majorité est occupée par des smartphones Android chinois à moins de 200 dollars. Or, pour garder ce prix agressif, Apple devrait continuer à s’appuyer sur la base de l’iPhone 8 plutôt que de récréer un appareil totalement nouveau. Ainsi, il devrait faire l’impasse sur FaceID qui utilise une puce dédiée et continuer à utiliser un lecteur d’empreintes digitales présent dans le bouton Home ou d’après d’autres informations dans le bouton On/Off. Il faudra attendre le mois prochain pour une éventuelle Keynote, mais sa disponibilité pourrait être retardée à cause du Coronavirus.

Source : Fast Company