Accueil » Actualité » ISS : un nouvel accident causé par un propulseur russe dévie la station

ISS : un nouvel accident causé par un propulseur russe dévie la station

Un vaisseau spatial russe Soyouz MS-18, amarré au module de Nauka de l’ISS, a causé une déviation de la trajectoire de la station. C’est le deuxième accident de ce type depuis juillet.

Les techniciens de l’agence spatiale russe ont simplement tenté un allumage des propulseurs du Soyouz MS-18, pour ce qui ne devait être qu’un simple test avant le départ de celui-ci. Mais, les moteurs sont restés actifs bien plus longtemps que prévu, faisant légèrement dévier la station spatiale internationale à laquelle il est arrimé. La NASA déclare ainsi : « La mise à feu des propulseurs s’est poursuivie de manière inattendue après la fin de la fenêtre d’essai, entraînant une perte de contrôle d’attitude de la Station spatiale internationale à 5 h 13. »

Vaisseau Soyouz - Credit : NASA
Vaisseau Soyouz – Credit : NASA

Si ce n’est malheureusement pas la première fois qu’un accident de ce type survient, il est à noter que ce dernier fut bien moins grave que le précèdent. En effet, au mois de juillet dernier, le même type de dysfonctionnement avait fait tourner la station en orbite d’environ 540 degrés. Cette fois ci, l’impact sur la position de l’ISS fut moindre. Selon l’agence de presse russe Interfax, l’ISS s’est cette fois inclinée de 57 degrés par rapport à son orientation normale.

ISS : problème résolu rapidement, l’équipe de tournage bientôt de retour

Heureusement, l’équipage était réveillé au moment de l’accident. Les contrôleurs de vol ont ainsi pu rectifier la position de la station en 30 minutes. Les responsables de l’ISS ne savent pas encore ce qui a provoqué cette mise à feu anormalement longue, ni pourquoi les propulseurs se sont soudainement coupés. Cependant Timothy Creamer, directeur des vols de la NASA, indique : « Nous pensons – et nous n’avons pas eu de confirmation – nous pensons que les propulseurs ont cessé de fonctionner parce qu’ils ont consommés l’intégralité de leur carburant. »

La capsule Soyouz concernée reste sur la bonne voie pour revenir sur Terre ce week-end. À bord du vaisseau, en plus du cosmonaute Oleg Novitskiy qui vient de passer six mois sur l’ISS, embarquera une petite équipe de tournage. En effet, le réalisateur Klim Shipenko et l’actrice Yulia Peresild, qui viennent de passer 12 jours à bord le temps du tournage du film Challenge, feront partie de cette mission de retour.

Source : space.com