Accueil » Dossier » James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Image 1 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Le grand gagnant : l’exosquelette pour tous


Créé par quatre étudiants en génie mécanique, Titan Arm (voir vidéo) est un prototype d’exosquelette pour membres supérieurs destiné en particulier aux professionnels (manutention de charges lourdes, etc.) et aux personnes ayant subi des blessures (bras, épaules ou dos) afin de leur fournir un moyen d’assistance musculaire et/ou de rééducation. L’un de ses principaux atouts est son prix d’environ 1 500 euros là où le prix d’un exosquelette atteint généralement plusieurs dizaines de milliers d’euros.            

Image 2 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Deuxième place : un « plâtre » pour fracture, imprimé en 3D

Le Cortex Fracture Support System, second sur le podium de ces James Dyson Award 2013, propose de jeter aux oubliettes les traditionnels plâtres qui sont utilisés en cas de fracture. Composé de matière plastique recyclée et imprimé à l’aide d’une imprimante 3D, il a pour principaux avantages d’être résistant à l’eau, de réduire considérablement les démangeaisons et de supprimer les mauvaises odeurs de par sa conception très aérée.

Image 3 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un mini générateur à énergie éolienne

Le designer-inventeur David Engelhorn est parvenu à se hisser en demie finale des James Dyson Award 2013 avec Xarius, un petit accessoire à emporter partout permettant de générer de l’électricité, grâce au vent, afin de recharger toutes sortes d’équipements mobiles. Il suffit de tendre le câble entre deux points fixes puis de déplier les trois « ailes » qui, sous l’effet du vent, créent un mouvement de rotation du générateur de courant situé à l’intérieur (voir vidéo).

Image 4 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Des valises en laine recyclée

Il est né et a grandi en Nouvelle-Zélande qui, après le rugby, est aussi le pays des moutons. Inspiré par bon nombre de ses amis d’enfance qui ont repris les élevages familiaux et la production de laine, Daniel McLaughlin, jeune designer maintenant basé au Royaume-Uni, a eu l’idée de recycler les déchets de laine brute produit par cette industrie (environ 7 %) en créant Biowool, un matériau formable et résistant aux chocs composé de fibres cardées et d’une résine bio.          

Image 5 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Une machine à coudre… chirurgicale

Ce projet demi-finaliste présenté sous la dénomination « Robotic Surgery: Automated Suturing Tool », soutenu par The Toronto Hospital for Sick Children,  n’est ni plus ni moins qu’un robot permettant d’automatiser la réalisation de points de suture (voir vidéo) dans le cadre d’opérations de chirurgie cœlioscopique (opération de l’abdomen).

Image 6 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Une assistance respiratoire portable

Plus particulièrement destiné aux enfants, Roam est un petit dispositif destiné à traiter les crises d’asthme à l’aide d’oxygène (voir vidéo). Très léger et très facilement transportable, il est composé d’un contenant en fibre de carbone-époxy sans doublure pour l’oxygène liquide, ce qui permet un gain de 45 % de poids comparé aux autres systèmes de ce type, et d’un masque nasal.     

Image 7 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un protège dents… connecté

Mark Dillon, jeune inventeur irlandais, se retrouve également en demie finale avec Mamori, un système très prometteur destiné au monde du sport et plus particulièrement à celui des sports d’impact (rugby, hockey, football américain, boxe, etc.). Afin de tenter de prévenir le « syndrome du second impact », qui veut qu’un second choc à la tête survenant après une première commotion cérébrale peut être beaucoup plus dangereux que celle-ci et être potentiellement fatal, il a eu l’idée d’un protège dents intégrant des capteurs (accéléromètre, gyroscope, magnétomètre …) afin d’enregistrer et de transmettre en temps réel au staff médical des données sur l’état «cérébral » d’un sportif afin de réagir au plus tôt en cas de problème (voir vidéo).

Image 8 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un système de conservation idéal pour les fruits et légumes

Où l’on apprend que, contre toute attente, les réfrigérateurs ne sont pas des moyens de stockage réellement appropriés pour les fruits et les légumes.  Afin de les conserver dans une atmosphère idéale, les designers à l’origine d’Oltu ont imaginé cet ensemble de compartiments modulaires, à placer au-dessus d’un réfrigérateur. La chaleur dégagée à l’arrière du réfrigérateur est utilisée pour évaporer de l’eau contenue dans un réservoir et ainsi créer un système de refroidissement. Les différents modules, en terre cuite, qui composent Oltu sont ainsi alimentés en permanence par un flux d’air humide (voir vidéo).

Image 9 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Une imprimante compacte et originale

Stack, du designer japonais Mugi Yamamoto, était l’une des prétendantes les plus sérieuses au podium de ces James Dyson Award 2013. Cette imprimante à jet d’encre se place sur une pile de papier afin d’avaler une par une les feuilles pour les « recracher » et les empiler sur sa partie supérieure une fois imprimées. Ce système très ingénieux permet de gagner de la place en rangeant l’imprimante après usage et permet également d’envisager des travaux d’impression en grande série sans avoir à recharger régulièrement le stock de papier. 

Image 10 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Le brancard du futur

Lenify est un brancard modulaire et articulé censé résoudre les problèmes de blessures secondaires qui se produisent parfois lorsque des secouristes placent un blessé sur une civière. Ce brancard, divisé en trois parties, peut être glissé sous le corps du blessé pour éviter au maximum de le soulever et réduire ainsi les risques de manipulations potentiellement dangereuses.       

Image 11 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un gilet de sauvetage qui va dans le bon sens

Inventé et développé par la société britannique Team’O, ce harnais-gilet de sauvetage pour plaisanciersrésous l’un des principaux problèmes rencontrés avec les systèmes existants. Jusqu’alors, lorsqu’un marin équipé d’un harnais attaché au bateau par un bout tombait à l’eau, il se retrouvait très souvent, et très rapidement, le visage vers l’eau. Il était alors très difficile, voire impossible, de relever la tête pour respirer. Son espérance de vie est alors très courte. La TeamO Back Pull Lifejacket est conçue de telle manière que lorsque le marin qui en est équipé tombe à l’eau, une estrope intégrée au harnais vient automatiquement retourner celui-ci  dans le bon sens (visage vers le haut) tout en créant un « arc de vague » qui lui permet de respirer normalement (voir vidéo).

Image 12 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Des roues de vélo lumineuses pour être vu

Faire du vélo la nuit peut être dangereux et bon nombre d’accidents ont pour cause une visibilité latérale insuffisante. Revolightpermet d’équiper ses roues de vélos d’un système lumineux à 360 ° (voir vidéo). Ce système breveté est composé de deux bandes équipées de LED que l’on fixe sur les roues à l’aide de clips et d’entretoises. Elles sont alimentées par de petites batteries Lithium-ion que l’on peut recharger à l’aide d’une connexion USB.      

Image 13 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un système de réduction de bruit pour le salon

On connaissait les casques à réduction de bruit qui permettent, à l’aide d’un système actif, de supprimer les bruits extérieurs lorsque l’on écoute de la musique. Le designer Rudolf Stefanich a imaginé le même principe appliqué aux pièces de la maison avec Sono, un dispositif à plaquer sur les vitres. Il réduit ou supprime les bruits venus de l’extérieur (circulation, travaux, etc.), mais ce n’est pas tout ! Sa conception lui permet également d’absorber les ondes électromagnétiques (WiFi et similaires) qui se propagent dans la pièce.     

Image 14 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Générer de l’énergie électrique à partir des vagues

Le système RWP (Renewable Wave Power) nous vient d’Ecosse et propose de compléter la longue série de technologies d’énergies renouvelables en utilisant le mouvement des vagues. De tels systèmes existent déjà, mais celui-ci a la particularité d’être semi-submersible et multiaxe afin d’en améliorer le rendement, comparé aux systèmes linéaires (voir vidéo).          

Image 15 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un gilet de sauvetage anti-hypothermie

Il s’appelle Kieran Normoyle, il est irlandais et médecin sauveteur réserviste dans l’armée. Partant du constat qu’on dénombre environ 40 000 « hommes à la mer » chaque année en Europe, il a développé le premier gilet de sauvetage multifonction. Hydros est d’abord un traditionnel vêtement de flottaison, qui se gonfle automatiquement en cas de chute dans l’eau, mais c’est aussi un système permettant de limiter les effets du choc thermique et, ensuite, les risques d’hypothermie en cas de station prolongée dans la mer.     

Image 16 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Une prothèse de main myoélectrique à bas coût

Handie est un prototype de prothèse de main myoélectrique développée dans l’optique de réduire à la fois les coûts de fabrication et les coûts d’utilisation pour l’usager. Une partie des pièces qui la compose a été fabriquée à l’aide d’une imprimante 3D et le terminal, utilisé pour les différents calculs, n’est autre qu’un smartphone (voir vidéo).

Image 17 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un “dumper” piloté par GPS

Comb est un concept de camion de transport de matériaux pour les chantiers ou les carrières (dumper), autonome, pilotable à distance et équipé d’un système GPS afin d’optimiser ses déplacements et les flux de matériaux transportés.      

Image 18 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un système d’aide pour malentendants

Awaring, développé par Yoshihiro Kaneko du laboratoire d’intelligence artificielle de l’université de Tsukuba au Japon, est un système d’assistance permettant de favoriser la communication entre certaines personnes malentendantes et celles qui ne souffrent pas de problème de ce type. Ce petit boitier équipé de LED permet d’indiquer la direction vers laquelle se trouve une personne qui parle afin d’aider le malentendant à le localiser et le regarder pour effectuer une lecture labiale. Awaring permet également  d’évaluer le niveau sonore d’une personne qui parle pour, le cas échéant, lui faire savoir si le volume de sa voix est suffisant (voir vidéo).       

Image 19 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Un système simple pour gérer son diabète

gluCo, de Florian Lemaitre, est un système pour traiter le diabète au quotidien composé d’un support, d’une montre et d’un stylo. Le support enregistre et informe de toutes les caractéristiques du malade. La montre, quant à elle, est équipée d’un capteur laser qui effectue automatiquement des tests du taux de sucre contenu dans le sang en évitant les traditionnelles piqûres.  En fonction des résultats, elle prépare alors dans le stylo la dose d’insuline appropriée. Le malade peut alors procéder à l’auto-infection sans autre préparation ou réglage.   

Image 20 : James Dyson Award 2013 : les 20 meilleures inventions

Surveiller son état de santé avec Arduino et Raspberry Pi

e-Health Sensor Platform n’est pas à proprement parlé un dispositif ou un accessoire, mais comme son nom l’indique,  une plate-forme de développement permettant de mettre en œuvre des applications médicales ou biomédicales sous environnements Arduino et Raspberry Pi. 9 capteurs permettent de surveiller le pouls, le taux d’oxygène dans le sang, le débit d’air, la température, le cœur, le taux de glycémie, la réponse galvanique de la peau (GSR), la pression artérielle…  Ces informations pouvant ensuite être transmises en temps réel via Wi-Fi, Bluetooth, 3G, GPRS, ZigBee …