Accueil » Actualité » James Webb : un « Pokémon » dévoilé par le télescope spatial

James Webb : un « Pokémon » dévoilé par le télescope spatial

Le télescope spatial James Webb a émerveillé la communauté scientifique et les profanes en captant des images de l’Univers lointain. Étonnamment, l’une de ses réalisations a aussi attiré l’attention des fans de Pokémon…

Image 1 : James Webb : un "Pokémon" dévoilé par le télescope spatial
Ce groupement de galaxies ressemble à s’y méprendre à Porygon-Z – Crédits : NASA, Pokémon

Continuant la quête de son collègue Hubble, le télescope James Webb a commencé a mitraillé le cosmos. Sa contribution sera essentielle pour l’astronomie, fournissant une myriade de données sur les origines de l’Univers. Et ce de la formation des premières étoiles aux galaxies en passant par les planètes, les exoplanètes et les trous noirs supermassifs. James Webb a immortalisé l’image infrarouge la plus profonde jamais capturée de l’univers, dévoilant l’amas de galaxies SMACS 0723.

Dans la foulée de cette révélation édifiante, James Webb a partagé d’autres images de l’Univers. L’occasion d’admirer les nébuleuses NGC 3132 et NGC 3324 ainsi que le Quintette de Stephan. Encore jamais observé avec un tel niveau de détails, ce groupement de galaxies en interaction est localisé dans la constellation de Pégase. Comme le note Anthony Boccaletti, chercheur à l’Observatoire de Paris, « certaines sont en train de fusionner et de former de nouvelles étoiles ».

James Webb : un amas de galaxie a la forme de Porygon-Z

Si les internautes sont avides de connaissances astronomiques, la pop culture n’est jamais loin. Certains mordus de Pokémon ont ainsi rapidement réagi à la suite de la publication de l’image, estimant que l’amas ressemblait étrangement à… Porygon-Z. Lequel n’est autre que l’évolution de Porygon2 et Porygon, deux Pokémon de type normal connus pour leurs couleurs bleu et rouge caractéristiques.

À lire > NASA : le télescope James Webb livre une magnifique image inattendue de l’Univers

Cette coïncidence visuelle étonnante a évidemment fait le bonheur des fans. Ces derniers ont plaisanté sur les réseaux en affirmant que le Quintette de Stephan était en réalité Porygon-Z. Voici un petit florilège des tweets évoquant cette ressemblance frappante.