Accueil » Actualité » Jeu vidéo : les pirates pris à leur propre jeu

Jeu vidéo : les pirates pris à leur propre jeu

Image 1 : Jeu vidéo : les pirates pris à leur propre jeuA l’occasion de la sortie du jeu de simulation de développement de jeu, Game Dev Tycoon, le studio Greenheart Games a mis en ligne une version piratée de son jeu, avec quelques modifications par rapport au gameplay original.

Game Dev Tycoon est un titre dans lequel le joueur incarne un développeur chargé de créer son studio, de développer des jeux et de devenir de plus en plus important dans le milieu. Pour sensibiliser ses joueurs au piratage, le studio à l’origine de Game Dev Tycoon, Greenheart Games, a décidé d’intégrer dans la version piratée un élément de gameplay inédit, le piratage des jeux développés par le joueur dans Game Dev Tycoon.

Ainsi, un joueur qui atteint un certain niveau dans la version piratée du jeu fera nécessairement face au piratage des joueurs virtuels, entrainant ainsi une stagnation de ses revenus. Patrick Klug, fondateur du studio Greenheart Games s’en explique sur le blog du studio : « Doucement, leurs fonds dans le jeu diminuent, et les nouveaux jeux qu’ils créent ont une grande chance d’être piratés jusqu’à ce que leur entreprise virtuelle de développement de jeu fasse faillite ».

L’anecdote aurait pu s’arrêter là, mais Patrick Klug de Greenheart Games a pu dénicher sur des forums, quelques jours à peine après la sortie de Game Dev Tycoon, des messages de joueurs pirates… se plaignant du piratage de leurs jeux virtuels. « Pourquoi y a-t-il tant de personnes qui piratent », se demande l’un d’eux quand un autres suggère de pouvoir « développer un DRM » pour que leurs jeux virtuels ne puissent être piratés dans Game Dev Tycoon.

D’après les chiffres de Greenheart Games, Game Dev Tycoon a été téléchargé illégalement par 93,6 % des joueurs le lendemain de sa sortie, seuls 6,4 % jouant avec la version authentique. Une gageure compte tenu du fait que Game Dev Tycoon est disponible à 6,49 euros sur PC, Mac et Linux sans DRM et qu’il en existe une version démo.