Accueil » Dossier » JO 2008, les installations olympiques en images

JO 2008, les installations olympiques en images

Image 1 : JO 2008, les installations olympiques en images

Stade Olympique National

Le Stade Olympique National de Pékin, dont le surnom est le « nid d’oiseau » s’étend sur une surface de 258.000 m². Site principal de ces olympiades, il doit en acceuillir les épreuves et événements les plus prestigieux, tels que l’athlétisme, le football mais aussi les cérémonies d’ouverture et de clôture. Le stade dispose de 91.000 places, 140 loges de luxe, d’un hôtel 4 étoiles et d’une zone commerciale. Alors que le Stade Olympique National doit être achevé au mois de mai prochain, il a déjà été sacré « construction la plus créative et progressiste de l’année 2007 » par le Design Museum de Londres. Pour le mettre en valeur avant le lancement officiel de la compétition, le Comité d’organisation a chargé la société Internet Sohu.com de créer un site Internet spécifique, entièrement traduit en anglais, N-s.cn. Celui-ci utilise des technologies des plus avancées de synthèse d’image 3D, affirment les organisateurs.

Image 2 : JO 2008, les installations olympiques en images

Centre National de Natation

Situé à quelques mètres du Stade National, le Centre National de Natation représente un cube de 177 mètres de côté et 30 mètres de haut. Dédié aux sports d’eau, comme la natation, le plongeon, et la natation synchronisée, il est très justement surnommé « le cube d’eau ». Sa particularité vient du fait que 3.000 coussins d’air en membrane ETFE (Ethylène Tétrafluoréthylène) recouvrent ses 110.000 m² de façade : un record jusqu’à présent détenu par le stade munichois de l’Allianz Arena. Ce matériau permet de contrôler le niveau de transparence des bulles, et donc d’adapter la luminosité ou la température à l’intérieur du centre. Pour l’éclairage, les architectes ont choisi d’installer des LED dont les teintes varient selon les envies.

Image 3 : JO 2008, les installations olympiques en images

Palais National Omnisports

Ce centre sportif de 80.900 m² fait face au « cube d’eau », dans l’enceinte du Parc olympique. Il accueille les épreuves de gymnastique, de handball et de trampoline. En hommage à la culture chinoise, les architectes ont choisi de donner la forme d’un éventail chinois déplié à la toiture. Par ailleurs, pour garantir la meilleure acoustique possible, la Palais National Omnisports est entouré d’une structure isolante à neuf couches, de 25 cm d’épaisseur. Chacune d’entre-elles sont conçues de ciment et de fibre de verre. De même, ses quatre côtés sont entourés de plaques de métal combinées à des parois de verre doublées.

Image 4 : JO 2008, les installations olympiques en images

Palais de tir de Pékin

Les 45.645 m² du centre de tir de Pékin trouvent place dans le quartier de Shijingshan. Il comptabilise huit records. En accueillant dix épreuves de tir, il est notamment le centre de tir le plus complet, le plus long et le plus grand de Chine. Grâce à un système intelligent breveté, le hall de tir dispose de « murs qui respirent » assure le Comité d’organisation. Celui-ci contrôle le renouvellement de l’air et l’adapte aux besoins des compétitions. Quant au décompte des points, il est assuré par un système d’ultrasons qui mesure les cibles.

Image 5 : JO 2008, les installations olympiques en images

Gymnase olympique de basketball de Pékin

Pour les épreuves de basketball, les athlètes s’affronteront sur le parquet du gymnase olympique. Pour économiser de l’énergie, le gymnase est recouvert de plaques en aluminium réfléchissant 80% des rayons du soleil. A l’intérieur, ce ne sont pas moins de 110 écrans géants de haute définition qui diffusent les moments clés des. Et au-dessus du parquet, huit écrans afficheront en temps réel les scores. Entre deux phases de jeux, les écrans descendront par un ascenseur de câbles pour que l’ensemble des spectateurs les voient.

Image 6 : JO 2008, les installations olympiques en images

Vélodrome de Laoshan

Le toit du Vélodrome, situé dans le quartier de Shijingshan, dispose d’une large lucarne de 56 m de diamètre, à 33 m de hauteur. Des panneaux en polycarbonate à double couche permettent de maintenir l’ensemble de la structure, tout en laissant passer la lumière naturelle, mais aussi la réfracter lors des forts ensoleillements et chaleurs. Il est également prévu que jusqu’à 240 m² de la lucarne s’ouvre pour laisser entrer l’air frais.

Image 7 : JO 2008, les installations olympiques en images

Centre de tennis du Parc olympique de Pékin

Là encore, les organisateurs des Jeux Olympiques ont choisi de privilégier le confort des athlètes et des spectateurs lors de la construction. Avec un système de ventilation naturelle et de conservation de température, le centre respecte également des exigences « JO verts » du Comité olympique. La ventilation permet notamment de faire chuter les températures au sol de 5°C. A la pointe de la technologie, le centre de tennis dispose d’un système de communications par réseau filaire et sans fil, de télévision câblée, et de contrôle intelligent de l’éclairage.

Image 8 : JO 2008, les installations olympiques en images

Parc aquatique olympique de Shunyi

Ce site à l’architecture futuriste accueille, pour la première fois sur un même lieu, les épreuves de slalom et de course en ligne du canoë-kayak, ainsi que l’aviron et la nage en eau libre. La zone d’eaux calmes fonctionne grâce à six pompes, réparties sur tout la zone. Une fois mises en marche, elles créent un mouvement de renouvellement de l’eau entre l’arrivée et le départ. Le débit créé atteint entre 12 et 18 m3 par seconde.

Image 9 : JO 2008, les installations olympiques en images

Gymnase de l’Université de Pékin

Le tennis de table fait partie des sports auxquels excellent les athlètes chinois. Pour la première fois, aux Jeux Olympiques de Pékin, cette discipline bénéficiera d’un site de compétition spécifique. Illuminé de façon naturelle par une verrière installée au plafond, le gymnase a été conçu pour éviter les rayons du soleil directs, susceptibles de gêner les pongistes. Le terrain de tennis de table peut contenir jusqu’à huit tables de ping pong au même moment.

Image 10 : JO 2008, les installations olympiques en images

Stade olympique de Shenyang

Pour ce stade de football, les architectes ont conçu un toit transparent, laissant passer la lumière mais protégeant joueurs et spectateurs des intempéries. Dans les tribunes Nord et Sud, ce sont deux écrans LED géants de 192 m² qui permettent au public de suivre l’évolution du score.

Image 11 : JO 2008, les installations olympiques en images

Palais des sports de la capitale

Construit en 1968 ce site a été entièrement rénové dans l’optique des Jeux Olympiques. Comme pour tous les sites olympiques, les architectes ont tenu à créer un environnement agréable pour les athlètes et les spectateurs. Un nouveau système de climatisation a été installé, « moderne et respectueux de l’environnement » soulignent les organisateurs. Celui fonctionnne à l’aide de fluides refroidisseurs à base d’eau. Ce Palais des sports doit être le théâtre des épreuves de volley-ball des Jeux.

Image 12 : JO 2008, les installations olympiques en images

Terrain de BMX de Loashan

Pour les épreuves de BMX, nouvelle discipline olympique, le Comité d’organisation a construit un terrain à Loashan, à quelques kilomètres de Pékin. La piste s’étend sur près de 2 hectares pour un diamètre de 300 à 400 mètres. Tout au long du parcours le dénivellé est de 4 mètres.

Image 13 : JO 2008, les installations olympiques en images

Terrain de volley-ball de plage de Chaoyang

Situé dans le parc de Chaoyang, le terrain de beach-volley a nécessité 24.000 tonnes de « sable olympique ». Celui-ci a été importé de l’île de Hainan et acheminé par bateau. Le choix du sable pour les compétitions internationales n’est pas si anodin : la Fédération internationale de volley-ball impose des critères strictes sur la forme, la taille et la couleur des grains de sable.

Image 14 : JO 2008, les installations olympiques en images

Terrain de hockey du Parc Olympique

Le terrain de hockey sur gazon fait partie des quelques installations provisoires des Jeux Olympiques. En accord avec les engagements des organisateurs de respecter l’environnement, le site utilise un système de traitement des eaux usées, tandis que la climatisation fonctionne avec des produits réfrigérants. Enfin, dans les vestiaires, les athlètes disposent d’une eau chauffée par l’énergie solaire.

Image 15 : JO 2008, les installations olympiques en images

Gymnase de l’université polytechnique de Pékin

Ce gymnase construit spécialement pour les Jeux Olympiques dispose d’un dôme d’acier, dont l’aspect extérieur ressemble à une carapace de tortue. Le site se compose de deux installations très modernes, l’une réservée à la compétition et l’autre à l’entraînement. A l’intérieur, le système de climatisation permet de maintenir une température inférieure à 26°C. Originales, les sorties de l’air de la climatisation ont été intégrées sur les dos des sièges. Les épreuves de gymnastique rythmique et de badminton doivent s’y dérouler.

Image 16 : JO 2008, les installations olympiques en images

Stade de baseball de Wukesong

Trois terrains de baseball font partie du complexe. L’un accueille les entraînements tandis que les deux derniers sont réservés aux matches. Créé uniquement pour les quelques semaines des Jeux Olympiques et Paralympiques, ce stade dispose de sièges de location et construits par échafaudage. Pour les épreuves se déroulant en soirée, de puissants projecteurs éclairent chacun des terrains.