Accueil » Actualité » JRMM, Hyperjoueur, JPS : l’académie française s’attaque aux jeux vidéo

JRMM, Hyperjoueur, JPS : l’académie française s’attaque aux jeux vidéo

Image 1 : JRMM, Hyperjoueur, JPS : l'académie française s'attaque aux jeux vidéoAprès le pourriel pour le spam ou encore l’hameçonnage pour le phishing, la Commission générale de terminologie et de néologie s’est attaquée à la francisation de la sphère vidéoludique.

L’Académie française vient de statuer sur l’équivalence française de « hardcore gamer » à employer dans les textes officiels. Il faudra désormais parler d’hyperjoueur.

Outre hardcore gamer, ce sont en tout une dizaine d’expressions liées au jeu vidéo qui sont affublés de nouvelles formes, lesquelles ont été publiés parmi une liste à peine plus longue.

  • « Alternate reality game (ARG) » mais « Jeu vidéo à réalité intégrée (JRI) »
  • « Binge viewing, binge watching » mais « Visionnage boulimique » 
  • « Casual games » mais « Jeu grand public »
  • « Casual gamer » mais « Joueur, -euse occasionnel, -elle »
  • « Casual gaming » mais « Pratique occasionnelle »
  • « Electronic sell through (EST) » mais « Vidéo à la demande en téléchargement définitif (VADTD), VAD en téléchargement définitif »
  • « Fact checking, reality check » mais « Vérification des faits »
  • « First person shooter (FPS) » mais « Jeu de tir en vue subjective (JTS) »
  • « Game level, level » mais « Niveau de jeu »
  • « Game level designer, level designer » mais « Concepteur, -trice de niveaux de jeu »
  • « Hardcore gamer » mais « Hyperjoueur, -euse »
  • « Hardcore gaming » mais « Pratique intensive »
  • « Massively multiplayer online game (MMOG), MMO game (MMOG) » mais « Jeu en ligne multijoueur de masse (JMM) »
  • « Massively multiplayer online role playing game (MMORPG) » mais « Jeu de rôle en ligne multijoueur de masse (JRMM) »
  • « Subscription video on demand (SVOD) » mais « Vidéo à la demande par abonnement (VADA) »
  • « Third person shooter (TPS) » mais « Jeu de tir en vue objective (JTO) »
  • « Video on demand (VOD) » mais « Vidéo à la demande (VAD) »

Bien entendu, il n’est en aucun cas obligatoire d’utiliser le mot hyperjoueur dans le langage courant. Seules les institutions devront y avoir recourt dans leurs documentations officielles.

Une mise au pas des anglicismes qui ne devrait pas déplaire à Nathanaël de Rincquesen, le présentateur de Télé Matin qui, en 2010, avait prononcé à l’antenne « meuporg » en lieu et place de MMORPG. Désormais, il pourra se contenter de « jeu de rôle en ligne multijoueur de masse. »