Accueil » Actualité » Julian Assange arrêté à Londres

Julian Assange arrêté à Londres

Le fondateur de Wikileaks vivait dans l’ambassade d’Équateur à Londres depuis presque huit ans.

L’australien Julian Assange a été arrêté ce jeudi 11 avril par la police britannique, en vertu d’un mandat d’arrêt émis en 2012 pour violation des conditions de sa liberté provisoire.

Image 1 : Julian Assange arrêté à Londres
Julian Assange lors de son arrestation à Londres. Crédit photo : Reuters

Assange bénéficiait depuis près de huit ans de l’asile politique accordé par l’Équateur. Le gouvernement équatorien a mis fin à cet accord hier, évoquant le « comportement agressif et discourtois » de Julian Assange, ainsi que « sa transgression aux traités internationaux ». Wikileaks a immédiatement réagit sur Twitter, accusant l’Équateur d’avoir « mis fin illégalement à l’asile politique » de son leader. Ces derniers mois, les relations entre Assange et le pays sud-américain étaient devenus tendues, après que Wikileaks ait publié des photos et conversations privées du président équatorien Lenin Moreno.

De leur côté, les États-Unis souhaitent juger Julian Assange pour piratage informatique. Il est accusé par le gouvernement américain d’avoir aidé une ancienne analyste militaire à publier des documents confidentiels de l’armée américaine.

Julian Assange pourrait également devoir faire à la justice en Suède, où il avait été poursuivi pour agression sexuelle en 2010. Les charges avaient été abandonnées mais l’une des présumées victime a déclaré hier vouloir faire rouvrir le dossier.

Le cyberactiviste australien en saura plus sur son sort le 2 mai, date à laquelle la justice britannique prendra une décision concernant la demande d’extradition américaine. En attendant, l’avocate d’Assange et Wikileaks ont déclaré vouloir « contester et combattre ». Des rassemblements de soutien à Assange ont déjà commencé à s’organiser dans plusieurs pays.