Accueil » Actualité » D’étonnantes photos de l’atmosphère de Jupiter sous différentes lumières

D’étonnantes photos de l’atmosphère de Jupiter sous différentes lumières

Le télescope Hubble vient de dévoiler de nouvelles images de Jupiter et son atmosphère pour le moins turbulente.

On doit ces nouveaux clichés aux travaux combinés du télescope Hubble et du laboratoire Gemini North. Ces images vont enfin permettre aux chercheurs de mieux appréhender la formation de tempêtes massives au cœur de la mystérieuse planète. Grâce à la technologie infrarouge et ultraviolette, les scientifiques ont ainsi pu mettre en exergue plusieurs vues des zones nuageuses qui entourent Jupiter.

Jupiter, sous la lumière ultraviolette et infrarouge
Jupiter, sous la lumière ultraviolette et infrarouge – Crédit : International Gemini Observatory

Ces nouvelles images sont un atout précieux dans les recherches en cours. Car il s’agit bien d’en apprendre davantage sur le comportement même de l’atmosphère de Jupiter. Au-delà de la beauté des clichés, ce sont de précieuses données que les chercheurs peuvent enfin partager à la face du monde.

Des images importantes

En se penchant sur les différentes images, les ultraviolets permettent de mettre en exergue les chromophores. La technologie infrarouge permet, pour sa part, de délimiter les zones de nuages épais entourant Jupiter. Plusieurs tâches rouges sont ainsi mise en évidence. Elle indiquent les impacts des différentes tempêtes survenues sur la planète.

Contrairement à ces points rouges, un vortex cyclonique est clairement mis en exergue dans l’image infrarouge, se répandant de l’est vers l’ouest. Il faut se rendre compte de son importance, ce dernier se répandant sur une distance de 72 000 kilomètres, dessinant une traînée lumineuse dans l’hémisphère nord de Jupiter.

Pour mieux utiliser ces images, le scientifique Mike Young a comparé les clichés aux signaux radios envoyés par Juno. Ces mêmes signaux permettent clairement de détecter la foudre dans l’atmosphère entourant la planète. Par analyse et superpositions des données, l’équipe de Young a ainsi pu mieux analyser les différentes couches nuageuses. Car ce sont en leur sein que les tempêtes naissent avant de prendre de l’ampleur.

Toujours aussi adulée et étudiée, Jupiter continue ainsi de livrer ses secrets. Les études se poursuivront encore pendant les prochains mois, permettant de donner encore davantage de détails sur le sujet. Les tempêtes « jupiteriennes » semblent de plus en plus massives. Les scientifiques semblent donc penser que les prochaines pourraient encore être plus longues et plus impressionnantes.

Source : Space.com

Hubble nous offre la plus belle photo de Jupiter jamais prise