Accueil » Actualité » Justice League : Gal Gadot prend enfin position contre Joss Whedon

Justice League : Gal Gadot prend enfin position contre Joss Whedon

Traumatisée par le comportement rabaissant de Whedon, Gal Gadot prend enfin la parole mais reste diplomatique dans ses déclarations à charge contre le réalisateur.

Il y a des expériences traumatisantes dans le parcours d’une comédienne, et ce n’est pas Gal Gadot qui affirmera le contraire. Également victime du comportement tyrannique de Whedon sur Justice League, la jeune actrice prend enfin la parole sur ce sujet sensible. Car entre le réalisateur et l’interprète de Wonder Woman, les choses ont été plus que compliquées à vivre au quotidien. Une allégation à charge prétend même que Whedon aurait voulu anéantir la carrière de Gadot. Tout comme son collègue Ray Fisher, la jeune femme n’a jamais apprécié la direction choisie par Whedon pour son personnage.

Gal Gadot n'a pas dit son dernier mot !
Gal Gadot n’a pas dit son dernier mot ! – Crédit : Warner Bros

Mais c’est sans virulence que Gadot se confie aujourd’hui. La comédienne préfère oublier cet épisode douloureux, préférant se concentrer sur le présent et ses nombreux projets !

Une expérience marquante

Dès que Whedon a pris les choses en mains, le ciel s’est obscurci pour Gadot. Très rapidement, la comédienne s’est sentie mal à l’aise sur le projet. Cette dernière reprochait notamment la teneur de certains dialogues. Il n’en fallait pas davantage pour s’attirer les foudres de Whedon. Ce dernier a radicalement changé de comportement, n’hésitant pas à rabaisser quotidiennement l’actrice dans son travail sur le plateau.

Déjà acculé par les déclarations de Fisher sur son comportement ouvertement raciste, Whedon doit désormais composer avec les déclarations de Gadot. Même si la comédienne ne rentre pas dans les détails elle affirme cependant avoir eu des problèmes avec la Warner et Whedon. Une façon simple mais radicale pour soutenir ses collègues, visiblement toujours traumatisés par cette aventure cinématographique.

Les charges qui pèsent désormais sur Whedon sont nombreuses : sexisme, racisme et violences psychologiques. Beaucoup reprochent au réalisateur de diviser pour mieux régner. Déjà, à l’époque de Buffy contre les Vampires, Charisma Carpenter avait dû subir les attaques de son mentor. Mais il lui aura fallu de longues années pour sortir du silence, sûrement poussée par le courage des autres comédiens.

Très critiqué sur son travail sur Justice League, Whedon a surement vu d’un mauvais œil l’arrivée du Snyder Cut. Mais finalement, ce retour de bâton ne serait-il pas une punition amplement méritée ? Pour l’heure, le réalisateur semble en mal de projets, ayant jeté l’éponge avec Batgirl et ne voyant toujours pas le retour de Buffy se concrétiser après des années de tractations !

Source : Screenrant