Accueil » Actualité » Après Donald Trump, Kanye West revient aussi sur Twitter

Après Donald Trump, Kanye West revient aussi sur Twitter

Après la restauration des comptes détenus par Jordan Peterson et Donald Trump, Kanye West (qu’il faut désormais appeler « Ye ») est revenu sur Twitter, le nouveau jouet en déperdition du multimilliardaire Elon Musk.

Kanye West
Kanye West © Entertainment Tonight, YouTube

L’artiste anciennement connu sous le nom de Kanye West est de retour sur Twitter. Ye, qui a changé son nom l’année dernière, a envoyé deux Tweets dimanche. Ses premiers messages sur la plate-forme depuis le 4 novembre.

Kanye West avait été exclu de Twitter en octobre dernier pour des commentaires antisémites. Son retour intervient après qu’Elon Musk a restauré les comptes supprimés de Jordan Peterson et de l’ancien président Donald Trump.

Kanye West de retour sur les réseaux

À l’époque, Twitter n’avait pas supprimé le compte du célèbre rappeur, mais l’avait seulement verrouillé. Ses tweets antisémites avaient été supprimés dans la foulée. « Le compte a été verrouillé pour avoir enfreint les politiques de Twitter » avait déclaré un porte-parole de la société.

Son accès au réseau social en perdition a été rétabli dans les jours qui ont suivi l’acquisition de la société par Elon Musk pour 44 milliards de dollars, bien que l’homme d’affaires ait déclaré qu’il n’était pas responsable de la décision.

À lire : Quentin Tarantino répond à l’affirmation de Kanye West selon laquelle Django Unchained était son idée

Une semaine après avoir été exclu de Twitter, Instagram et Facebook, Kanye West avait décidé d’acheter la plateforme de médias sociaux de droite Parler. Plus tard, l’homme expliquait, sur son nouveau réseau, qu’il avait été bloqué sur son compte Instagram pendant 30 jours supplémentaires.

La suspension, disait-il, était intervenue après avoir publié une capture d’écran d’un message privé au fondateur de Def Jam Records, Russell Simmons, dans lequel Kanye déclarait qu’il allait faire en sorte que « vous savez qui » ait de meilleurs contrats et pratiques commerciales. « Je dois convaincre les hommes d’affaires juifs de rendre les contrats équitables ou de mourir en essayant de le faire », avait-il écrit, dans son message.