Accueil » Actualité » Karma présente un utilitaire autonome de niveau 4 et totalement électrique

Karma présente un utilitaire autonome de niveau 4 et totalement électrique

Le constructeur Karma réalise un virage à 180 ° en passant de la supercar à l’utilitaire. Son L4 E-Flex Van conçu sur la même plateforme disposera d’une conduite autonome de niveau 4, rendant la présence d’un conducteur virtuellement inutile.

Image 1 : Karma présente un utilitaire autonome de niveau 4 et totalement électrique
Crédits : Karma Automotive

Karma Automotive avait racheté les actifs de la société d’Henrick Fisker et avec eux son véhicule électrique, la Karma, depuis renommée Revero. Sa plateforme modulaire a servi de base à la conception d’un utilitaire bien loin du look de la supercar.

Les premiers véhicules autonomes de niveau 4 bientôt sur nos routes ?

Il y a 3 mois, nous vous annoncions que Karma travaillait sur un pick-up, concurrent du Cybertruck et du Rivian R1T. Celui-ci reprenait des lignes droites et agressives. L’annonce du fourgon utilitaire L4 E-Flex Van aux allures de Renault Master ou de Ford Transit a donc de quoi surprendre. Il ne faut toutefois pas se fier à son allure bonhomme, le véhicule renferme des trésors de technologie.

Construit sur la plateforme modulaire E-Flex conçue pour la Revero GT, il est l’une des 5 incarnations que le constructeur envisage pour son châssis. Celui-ci dispose de 22 configurations différentes. Dans le cas du L4 E-Flex, c’est une solution avec un pack de batteries plat et à 2 ou 4 moteurs qui a été choisie. C’est surtout sur l’aspect conduite autonome que s’est concentré le constructeur en s’associant à la startup chinoise WeRide.

Image 3 : Karma présente un utilitaire autonome de niveau 4 et totalement électrique
6/10

Spirit of Gamer Race Wheel Pro 2

Bien débuter

80€ > LDLC

Le véhicule est équipé d’un processeur Nvidia Drive AGX Pegasus. Étonnamment, il n’utilise pas le dernier processeur de la marque, l’AGX Orin, que nous vous avions présenté. Grâce à ses 320 billions d’opérations par seconde et à la solution de vision à 360° qu’il embarque, l’utilitaire sera l’un des premiers véhicules autonomes de niveau 4, c’est à dire ne requérant plus de conducteur. Le L4 E-Flex sera donc capable d’assurer des livraisons par lui-même, toutefois Karma ne donne aucune date de mise sur le marché. Un Renault Master similaire pourrait être imaginé grâce à l’accord signé entre le constructeur français et Waymo.

Source : InsideEVs