Accueil » Actualité » Kaspersky Mobile signale maintenant les stalkerwares, ces logiciels espions installés par un conjoint

Kaspersky Mobile signale maintenant les stalkerwares, ces logiciels espions installés par un conjoint

Image 1 : Kaspersky Mobile signale maintenant les stalkerwares, ces logiciels espions installés par un conjoint

Kaspersky Lab vient d’annoncer que son application de sécurité pour Android allait désormais signaler à son propriétaire les stalkerwares installés sur son smartphone.

Comme le souligne le site Motherboard, il est aujourd’hui facile de se procurer du matériel destiné à espionner sa femme, son mari, ou son ex. Parmi la ribambelle de dispositifs vendus généralement à bas prix sur le web ou les boutiques spécialisées, on trouve des stalkerwares, des malwares permettant d’espionner l’activité et les déplacements d’une personne via son smartphone. Une fois l’application malveillante installée, le responsable peut accéder aux SMS, aux conversations sur les réseaux sociaux, aux photos, aux vidéos, etc.

Kaspersky Mobile Security les traitera désormais sans ménagement, pour peu que l’application soit installé sur un téléphone ou une tablette Android : les stalkerwares seront considérés comme des malwares. L’utilisateur verra alors une alerte lui indiquant la présence de ce type de malware, lui enjoignant également de le supprimer purement et simplement ou de désinstaller une application susceptible de le dissimuler.

En 2018, Kaspersky a détecté la présence de stalkewares sur 58 487 appareils. Un chiffre qui peut sembler important, mais qui représente finalement une goutte d’eau si l’on considère le faible parc de smartphones Android sur lequel l’antivirus est installé.

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Image 2 : Kaspersky Mobile signale maintenant les stalkerwares, ces logiciels espions installés par un conjoint