Accueil » Actualité » Keystone : le clavier mécanique qui réagit à la pression

Keystone : le clavier mécanique qui réagit à la pression

Image 1 : Keystone : le clavier mécanique qui réagit à la pression

Les claviers mécaniques durent plus longtemps. Ils résistent à plus d’un million de frappes. Pourtant, leur mécanisme n’a jamais évolué au fil des ans, il est resté le même. Input Club, une entreprise américaine, compte bouleverser le marché avec le Keystone. 

Le résultat variera en fonction de la pression

Aujourd’hui, le système repose sur des contacts métalliques. Que l’utilisateur tape doucement ou avec vigueur, la pression sur la touche est enregistrée. L’équipe d’Input Club introduit une nouvelle approche. Elle exploite l’effet Hall en installant un aimant à l’intérieur du système. La force de frappe déterminera alors le résultat obtenu.

Par exemple, une pression plus forte transformera une lettre minuscule en majuscule, sans avoir à utiliser une touche spécifique. Les jeux vidéo profiteront aussi de cette évolution. Le personnage marchera après un léger appui. Il courra lorsque le geste est plus marqué. L’idée est intéressante, mais la différence peut être grande entre la théorie et la pratique.

Input Club prévoit de sortir le Keystone en février 2020. L’entreprise a largement dépassé ses objectifs de financement sur Kickstarter.  Un exemplaire coutera près de 150 euros.