Accueil » Actualité » Kickstarter lance une norme de crowdfunding basée sur la blockchain

Kickstarter lance une norme de crowdfunding basée sur la blockchain

La société de crowdfunding va créer une organisation indépendante qui développera un protocole de financement participatif open source utilisant la blockchain.

Image 1 : Kickstarter lance une norme de crowdfunding basée sur la blockchain

Kickstarter évolue et souhaite normaliser les systèmes de crowdfunding existant. L’entreprise a décidé de créer une société indépendante qui sera chargée de développer un protocole de crowdfunding ouvert à tous, basé sur une blockchain publique. Kickstarter appliquera ce protocole dans son système de crowdfunding actuel en 2022.

À lire aussi > La Xbox série S se transforme en console transportable avec ce projet Kickstarter

Un protocole de financement participatif plus transparent, plus sécurisé et décentralisé

De grands changements sont à venir chez Kickstarter, en tous cas sur le code source de son site de financement participatif. Décidé à apporter plus de transparence, de décentralisation et de sécurité à ses processus de crowdfunding, la société vient de publier dans un billet de blog intitulé « le futur des projets créatifs de financement participatif ». Dans cet article, elle annonce qu’elle va soutenir « le développement d’un protocole open source, qui sera une version décentralisée du protocole actuel de Kickstarter ».

À lire aussi > Monster Hunter World : le jeu de plateau par Steamforged Games arrive sur Kickstarter en avril 2021

Ce protocole sera basé sur une blockchain publique, afin que « même les concurrents puissent s’en inspirer ou l’utiliser », précise Kickstarter. Pour développer ce protocole décentralisé open source, la société de financement participatif va créer une organisation indépendante qui n’a pas encore de nom. Celle-ci sera dotée d’un financement, d’un conseil d’administration, et Kickstarter sera l’un de ses premiers clients.

Gros changement pour Kickstarter, mais pas d’impact sur les utilisateurs

Kickstarter va également créer « un laboratoire de gouvernance indépendant » qui sera chargé de superviser le développement de la gouvernance de ce protocole open source. Celui-ci sera bâti en utilisant Celo, une blockchain open-source qui s’appuie sur le système de preuve d’enjeu, qui est moins gourmand en énergie et plus respectueux de l’environnement.

Pour les utilisateurs, Kickstarter restera identique, même lorsque son système interne de crowdfunding fonctionnera à partir du futur protocole open source. Cette initiative est similaire à celle de Twitter, qui a lancé lui aussi sa propre norme de réseau social décentralisé, baptisé Bluesky. Annoncé en 2019, Bluesky n’en est encore qu’à ses débuts, et une équipe technique ne travaille à son développement que depuis cet été.

À lire aussi > Frosthaven : quel est ce jeu de plateau qui lève 4 millions de dollars sur Kickstarter en moins de 24 heures ?

Source : Blog Kickstarter